« La Métropole fait son cinéma », une opération pilotée par le Domaine d’O qui propose des projections gratuites, en plein air dans des communes de la Métropole, jusqu’au 30 août. 

Un écran géant est installé sur les places, dans les parcs ou dans des lieux de caractère, comme une ancienne carrière, la cour d’un château, ou encore une piscine. Ainsi dans 25 communes du territoire. Les 8 films programmés pour l’édition 2020 ont pour thème « altruisme et humanisme ». Au total, 26 projections se tiennent en ce mois d’août. Deux sont programmées à Montpellier, le 7 août à la piscine Jean Vivès et le 18 août sur le parvis de l’Hôtel de Ville.
Dans le contexte post-état d’urgence sanitaire dans lequel se trouve le territoire et afin de garantir la sécurité de la manifestation, tant sur le plan règlementaire que sanitaire, le Domaine d’O, organisateur de la manifestation et la commune qui accueille la projection se partagent la mise en place des mesures : distanciation physique d’un mètre, hygiène des mains et port du masque, quand la distanciation ne peut être respectée.

DEUX PROJECTIONS À MONTPELLIER LE 7 ET LE 18 AOÛT

Dans le cadre de « La Métropole fait son cinéma », deux projections se tiendront à Montpellier le 7 et le 18 août à 21h30 :
  • Montpellier, Piscine Jean Vivès, 7 août« Le grand bain » de Gilles Lellouche,
  • Montpellier, Parvis de l’Hôtel de Ville, 18 août« Azur et Asmar » de Michel Ocelot.
Avant le début des séances qui se tiendront à Montpellier, seront diffusées des projections de films d’année réalisés par les deux écoles montpelliéraines ART FX et ESMA :
  • Le 7 août, avant « Le grand bain », le public découvrira « Opale » d’ART FX,
  • Le 18 août avant « Azur et Asmar », le public découvrira « Achoo » de l’ESMA.

LA PROGRAMMATION DANS LES AUTRES COMMUNES DE LA MÉTROPOLE

  • Beaulieu, 8 août, « Green book » de Peter Farrelly,
  • Montaud, 9 août, « Les invisibles » de Louis Julien Petit,
  • Saint-Brès, 9 août, « Les invisibles » de Louis Julien Petit,
  • Saint-Georges-d’Orques, 10 août, « Green book » de Peter Farrelly,
  • Clapiers, 11 août, « Azur et Asmar » de Michel Ocelot,
  • Vendargues, 12 août « Le Havre » de Haki Kaurismäki,
  • Cournonterral, 13 août, « L’argent fait le bonheur » de Robert Guédiguian,
  • Montferrier-sur-Lez, 16 août, « Green book » de Peter Farrelly,
  • Villeneuve-lès-Maguelone, 17 août, « Azur et Asmar » de Michel Ocelot,
  • Castries, 19 août, « Ma vie de Courgette » de Claude Barras,
  • Saint-Drézéry, 20 août, « L’argent fait le bonheur » de Robert Guédiguian,
  • Castelnau-le-Lez, 21 août, « Azur et Asmar » de Michel Ocelot,
  • Sussargues, 22 août, « C’est ça l’amour » de Claire Burger,
  • Murviel-lès-Montpellier, 24 août, « Le Havre » de Haki Kaurismäki,
  • Prades-le-Lez, 25 août, « L’argent fait le bonheur » de Robert Guédiguian,
  • Baillargues, 26 août, « Azur et Asmar » de Michel Ocelot,
  • Grabels, 27 août, « Azur et Asmar » de Michel Ocelot,
  • Jacou, 28 août, « Ma vie de Courgette » de Claude Barras,
  • Juvignac, 28 août, « C’est ça l’amour » de Claire Burger,
  • Saint-Jean de Védas, 29 août, « Le Havre » de Haki Kaurismäki,
  • Fabrègues, 30 août, « Green book » de Peter Farrelly.

Toutes les projections se tiennent à 21h30.