Le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois dans le secteur privé, hors intérim, a chuté de 40,1%.

L’Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale) note que cette chute dite historique a porté à la fois sur les CDD et les CDI. Elle s’est manifestée tant dans les grandes entreprises que dans les petites. Elle a concerné tous les secteurs d’activité : tertiaire, BTP, et industrie. Une chute qui concerne la totalité des régions.

Sur un an, le nombre d’embauches de plus d’un mois chute de 43,5% au 2e trimestre. Le mois d’avril a connu le plus fort recul avec -72,2% sur un an. La baisse du mois de mai a atteint 49,5% et celle de juin 9,0%.

Un rebond en juin

Pour juin, les déclarations d’embauche de plus d’un mois dans le privé, hors intérim, ont confirmé un net rebond avec le déconfinement en France, affichant une progression de 84,4%.