Montpellier : Saurel présente ses propositions sur la citoyenneté

Philippe Saurel et Soune Serre en campagne (CR Charles Dos Santos)

Présenté comme étant potentiellement « le dernier ou l’avant dernier point presse » d’une campagne d’entre-deux tours inédite notamment par sa longueur (3 semaines pleines), Philippe Saurel réunissait la presse ce jeudi 25 juin pour détailler ses propositions sur la citoyenneté et son exercice dans la ville, pour les 6 années à venir.

« Les plateformes numériques ne suffisent clairement pas à notre époque ». Partant de ce postulat de départ, Philippe Saurel veut accentuer « le lien, l’aller/retour entre élus et tous les citoyens de la ville et de la vie à Montpellier ». Conscient d’avoir tenu plus de 300 réunions publiques au cours du mandat écoulé, le candidat a annoncé que celles-ci ne sont pas près de s’arrêter. S’il est élu dans quelques jours, il promet d’en faire beaucoup d’autres. Il promet même que « toutes seront désormais diffusées sur Internet et sur les réseaux sociaux de la ville pour permettre à ceux qui ne peuvent s’y rendre d’y assister à distance ». Habile idée. On n’arrête décidément pas le progrès. Reste à voir si la technique suivra.

Le mot d’ordre est clair, et il a été maintes fois répété « Il faut que chaque Montpelliérain puisse participer à l’Histoire de la ville ». 

Les réunions publiques se poursuivront. Pour les grandes réunions de quartier, il faudra être patient. « On rentre dans une phase où les élections vont se succéder. Les municipales, les cantonales, les régionales, les Présidentielles et j’en passe… Alors, si c’est pour tenir de grandes réunions de quartier, où certains s’en servent comme d’une tribune pour tel ou tel mouvement politique, c’est intenable. Ce n’est pas possible ! ». A priori, les prochaines grandes réunions de quartier se feront en 2022, au mieux.

Des nouvelles Maisons pour Tous sont annoncées ! 

Soucieux de repenser complètement les missions de la Maison de la Démocratie, située à quelques encablures de la gare St-Roch, Philippe Saurel a également fait part de sa « volonté forte de créer 4 nouvelles Maisons Pour Tous. Celles-ci ouvriront au cœur du quartier Hôpitaux Facultés, dans le secteur Grisette/Ovalie et Centre-ville ». « Elles devront à l’avenir proposer une vraie offre culturelle et éducative à tous les habitants, via l’apprentissage des sciences et des savoirs fondamentaux », a complété le candidat.

Une nouvelle Assemblée pour le Climat.

Une nouvelle entité devrait également voir le jour si le maire sortant est reconduit dans ses fonctions, jusqu’en 2026. Une assemblée, une de plus ? « Celle-ci sera composée d’un tiers de citoyens, un tiers de gens issu du monde associatif et le dernier tiers sera composé d’experts indépendants ». C’est déjà ça. Mais à quoi cela servira-t-il ? « Elle aura pour mission de conseiller et d’orienter au plus juste la décision politique vers les mesures vraiment efficaces et justes en matière de transition écologique, pour l’ensemble des Montpelliérains », a promis le maire, candidat à sa réélection. Vaste programme.