Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Après la plainte, la justification. Ce dimanche, le Conseil d’État a décidé de voler au secours de la garde des Sceaux.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Plainte contre la garde des Sceaux, « Madame Belloubet a menti sur l’argent, menti sur le calendrier, menti sur la décision »

Pour la plus haute juridiction administrative, la décision d’implanter la nouvelle cour administrative d’appel d’Occitanie à Toulouse plutôt qu’à Montpellier s’explique, à la fois, pour des raisons de coût et de délai.

Tout d’abord, les études commandées par le Conseil d’État, « préalables au choix entre les deux sites de Montpellier et de Toulouse », « ont mis en évidence des coûts prévisionnels des travaux et un délai de réalisation significativement moindre à Toulouse par rapport à Montpellier ».

Ainsi, le site de Montpellier nécessiterait, tout à la fois, « la démolition de bâtiments et la construction d’un bâtiment neuf […] part la réhabilitation d’un immeuble existant, alors que le site de Toulouse ne sera concerné que par une réhabilitation », surtout « le Conseil d’État a distingué entre le coût des travaux, qui correspond à une dépense réelle à la charge de l’État, et le montant du foncier, qui ne constitue pas un coût réel pour l’État ».

Une justification qui n’exclut pas pour autant, la position du premier magistrat de Montpellier, sur le conflit d’intérêts : « Nicole Belloubet a choisi Toulouse alors qu’elle y fut adjointe et qu’un membre de sa famille est candidate à Toulouse ». Bref, la justification ne permettra sûrement pas à la ministre d’éviter la plainte…

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
© RCSA. Les Alsaciens et les Gardois se quittent dos à dos. Un match nul qui n'arrange personne.

Football : Face à de faibles Strasbourgeois, Nîmes gâche une belle occasion de sortir de la zone rouge

Tout était réuni ce dimanche 18 avril pour voir un vrai beau match entre un Nîmes Olympique qui stagne dans les profondeurs du classement de Ligue 1 et des joueurs...

Jean Castex en Occitanie à Aumes, gel et urgence climatique, avril 2021 (©CDS)

[VIDEO] Dans l’Hérault, Jean Castex annonce des « aides exceptionnelles et structurelles » pour les agriculteurs et les viticulteurs

« En 5 ans, aucun jeune agriculteur héraultais n’a pu faire une récolte acceptable. Je vous passe l’énumération année par année mais entre le gel, la sécheresse, le coup de chaud…...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES