Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Après la plainte, la justification. Ce dimanche, le Conseil d’État a décidé de voler au secours de la garde des Sceaux.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Montpellier : Plainte contre la garde des Sceaux, « Madame Belloubet a menti sur l’argent, menti sur le calendrier, menti sur la décision »

Pour la plus haute juridiction administrative, la décision d’implanter la nouvelle cour administrative d’appel d’Occitanie à Toulouse plutôt qu’à Montpellier s’explique, à la fois, pour des raisons de coût et de délai.

Tout d’abord, les études commandées par le Conseil d’État, « préalables au choix entre les deux sites de Montpellier et de Toulouse », « ont mis en évidence des coûts prévisionnels des travaux et un délai de réalisation significativement moindre à Toulouse par rapport à Montpellier ».

Ainsi, le site de Montpellier nécessiterait, tout à la fois, « la démolition de bâtiments et la construction d’un bâtiment neuf […] part la réhabilitation d’un immeuble existant, alors que le site de Toulouse ne sera concerné que par une réhabilitation », surtout « le Conseil d’État a distingué entre le coût des travaux, qui correspond à une dépense réelle à la charge de l’État, et le montant du foncier, qui ne constitue pas un coût réel pour l’État ».

Une justification qui n’exclut pas pour autant, la position du premier magistrat de Montpellier, sur le conflit d’intérêts : « Nicole Belloubet a choisi Toulouse alors qu’elle y fut adjointe et qu’un membre de sa famille est candidate à Toulouse ». Bref, la justification ne permettra sûrement pas à la ministre d’éviter la plainte…

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier EPSEDANSE ©CDS

[VIDEO] Comment tenir une prestigieuse école de danse, en pleine pandémie mondiale ?

En 2020, tout le monde a parlé de la Culture. Tout le monde a donné son avis. Tout le monde a déploré que ce secteur soit clairement le grand oublié...

Pierre Soujol, émission Le Rendez-Vous ©JPV

Le Rendez-Vous avec Pierre Soujol : « Il faut construire ensemble un projet de territoire »

[VIDÉO] Un entretien sans filtre avec Pierre Soujol, Maire de Lunel et Président de la Communauté de communes du Pays de Lunel (CCPL). Une analyse de sa campagne victorieuse des...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.