La loi relative à la séparation des Eglises et de l’Etat a été adoptée le 9 décembre 1905. Elle le fut à l’initiative du député Républicain-socialiste Aristide Briand.

Elle prend parti en faveur d’une laïcité sans excès et elle est considérée comme une loi d’apaisement. Le Mouvement Radical / Social – Libéral est aujourd’hui le garant de la philosophie radicale, fondée sur l’humanisme, la tolérance, le solidarisme et la laïcité. Il affirme que le principe de laïcité est gage de tolérance, d’égalité et de respect de la diversité. Pour les Radicaux, « La loi protège la foi aussi longtemps que la foi ne prétend pas dicter la loi ».

Le principe de laïcité est un élément central de la conception de la République dont les Radicaux sont les gardiens. La laïcité est la garantie, pour chacun, de sa liberté de conscience, et pour tous, de l’unité nationale. Loin d’être l’instrument d’une politique qui serait dirigée contre les religions, ou contre l’une d’entre elles, elle préserve le droit de chaque individu de croire ou de ne pas croire, et d’adopter dans la sphère de sa vie privée, sous les protections de la loi, les règles de vie ou les pratiques culturelles qu’il a librement choisies.

Elle assure la cohésion de la société en veillant à ce que les décisions publiques soient indépendantes des opinions ou des institutions religieuses, comme à ce que l’espace public et l’entreprise soient préservés de comportements de prosélytisme ou d’intolérance. La laïcité doit assurer aux femmes le plein exercice de leurs choix de conscience ou de culture, tout en les préservant de toute forme de soumission ou d’oppression qui aurait pour effet de limiter leurs libertés. Pour les Radicaux, le principe de laïcité, trouvant à s’appliquer dans l’ensemble des services publics, doit se déployer avec une exigence particulière dans l’école de la République, où doivent s’apprendre l’humanisme, la tolérance et le respect mutuel, les droits mais aussi les devoirs des citoyennes et des citoyens.

Fédération héraultaise du Mouvement Radical / Social – Libéral