Le mouvement Place publique Hérault appartient à l’organisation nationale qui, autour de Raphaël Glucksmann, d’Aurore Lalucq, de Jo Spiegel et de nombreux autres porteurs de causes, œuvre pour l’unité des forces écologistes et  de  gauche en vue de répondre aux urgences écologique, sociale, démocratique et européenne.

Place publique Hérault  regrette que, en dépit de ses efforts, à Montpellier, dans   la perspective des élections municipales, les forces écologistes et sociales soient aujourd’hui divisées en quatre blocs distincts autour des têtes de liste Clothilde Ollier, Michaël Delafosse, Alenka Doulain et du collectif Confluence.

Cette situation risque de priver Montpellier d’un changement politique crédible à l’occasion des prochaines élections ; alors même que la ville est « gagnable », que ces blocs partagent globalement les mêmes valeurs et ont la capacité de bâtir ensemble, avec et pour les Montpelliérain(e)s, une alternative solide pour plus d’écologie, de démocratie et de justice sociale.

Le mouvement Place publique ne revendique rien pour lui-même et ne souhaite surtout pas ajouter une feuille supplémentaire au mille-feuille de la gauche et de l’écologie. Il mettra toutes ses forces au seul service du rassemblement. C’est le seul moyen de gagner ces élections avec un programme consenti autour de I’Écologie, de la Démocratie et de la Solidarité, dans l’esprit de la gouvernance partagée, valeur oubliée par l’équipe municipale actuelle.

Place publique réserve son soutien et appelle ces forces à dialoguer et à s’unir pour gouverner ensemble demain une ville et une métropole qui, autrement, resteront aux mains d’intérêts particuliers et de visions libérales dépassées et dangereuses pour la cohésion sociale, le bien commun et l’environnement des citoyen(ne)s.

Attachés à l’union et au changement, les citoyens doivent, eux aussi, exprimer sans cesse davantage leur refus de « la machine à perdre » qui s’est mise en marche et soutenir les initiatives unitaires qu’avec d’autres, Place publique continuera à proposer.

Pour que se rassemblent ceux qui se ressemblent.

Place publique 34