Début novembre, Anne Collod nous plonge dans l’œuvre de Ruth Saint Denis et Ted Shawn, précurseurs de la danse moderne américaine.

Au début du 20e siècle, les deux danseurs ont inventé une danse sensuelle et spirituelle, nourrie des traditions d’Inde et d’Asie.

Le projet « Moving Alternatives » articule la recréation et la réinterprétation de deux solis de Ruth Saint Denis, Incense et Radha (1906) et d’une pièce de groupe de Ted Shawn, Dance of the Ages (part 2) (1938) et/ou Polonaise (1933).

Il s’agit pour la chorégraphe, à travers cette représentation, « d’interroger et de troubler les représentations que nous avons et du passé et du présent dans un double mouvement de mise en perspective. »

Avec « Moving Alternatives », Anne Collod réunit 6 artistes riches d’une grande diversité de cultures et d’expériences, à travers un important travail d’archives, pour offrir un décryptage des enjeux contemporains des imaginaires d’autrefois, il s’agit « de se laisser travailler par les différentes réinterprétations et points de vue, d’être troublé.es par ces œuvres et leur mise en jeu par les interprètes, et de construire sa propre réflexion en suivant les cheminements qui sont proposés au plateau.« 

Ruth Saint Denis (1877-1968) et Ted Shawn (1891-1972) ont créé en 1915 la Denishawn, une école novatrice qui formera les chorégraphes américains majeurs de la génération suivante : Martha Graham, Doris Humphrey et Charles Weidman.

Les deux danseurs sont, à l’origine, d’une œuvre prolifique traversée par la notion d’altérité, anticipatrice des mutations qui traversent les sociétés américaine et européenne au tournant du 19e siècle : bouleversements concernant la place des femmes et le statut de la sexualité, fascination croissante pour l’exotisme nourrie par les grandes expositions universelles contemporaines de l’expansion du colonialisme en ce début du 20e siècle.

Infos pratiques : Moving Alternatives – Mercredi 6 novembre 2019 à 19h ou jeudi 7 à 20h au théâtre de Nîmes.
En savoir + https://theatredenimes.com/spectacle/anne-collod/

Autour du spectacle, Anne Décoret-Ahiha en dialogue avec Anne Collod, propose une conférence sur les « Figures et imaginaires des danses exotiques au début du 20e siècle »

En dialogue avec Anne Collod, Anne Décoret-Ahiha, anthropologue de la danse, formatrice et conférencière, restituera l’œuvre de Ruth Saint Denis ainsi que d’autres “numéros exotiques” de music-hall, comme ceux de Joséphine Baker et de Mata Hari, qui ont fabriqué un imaginaire sur l’altérité, dont notre époque est encore nourrie.

Infos pratiques : Jeudi 7 novembre 2019 à 18h au Bar du Théâtre Bernadette Lafont.
Nombre de places limité – Réservations à partir du 14 octobre au 04 66 36 65 07.