Montpellier : Découvrir la troisième édition de Futurapolis « Toujours jeune ! », du 18 et 19 octobre

Philippe Saurel, président de Montpellier Métropole de Montpellier et Étienne Gernelle, directeur du Point, lors de la présentation de la 3e édition de Futurapolis Santé - Crédit photo : Cécile MARSON - Montpellier Méditerranée Métropole

La troisième édition de Futurapolis Santé aura lieu les 18 et 19 octobre a Montpellier, avec pour thème : « Toujours jeune ! ».

« Toujours jeune ! », ce cri du cœur d’une génération argentée en perte de jeunesse est aujourd’hui, presque un résultat, du fait des avancées scientifiques remarquables dans les domaines public et privé, de ces dernières années.

Annonce - Pub - Advertisement

Cet évènement dédié à la découverte des avancées de la science, à la fois pointu et adapté au grand public, séduit chaque année de plus en plus de visiteurs. Il se déroule du 18 au 19 octobre 2019 à l’Opéra Comédie de Montpellier.

Découvrir le programme :

Vendredi 18 octobre (de 14h30 à 19h30) :

– Inauguration14h30
Avec la participation de Philippe SAUREL, Maire de Montpellier, Étienne GERNELLE, Directeur Général du Point et du Pr WANG, de Shenzhen

– L’homme qui va rajeunir nos cellules – 14h45 / 15h00
Pour le célèbre biologiste et généticien Miroslav Radman, il serait possible de gagner 20 à 30 ans de vie en bonne santé, en repoussant l’âge d’apparition des maladies. Les résultats de ses derniers travaux sont enthousiasmants. Aujourd’hui, il estime qu’il sera bientôt possible de dépister par une simple prise de sang le « maillon faible » chez chaque enfant, à sa naissance, en étudiant les protéines de ses cellules et donc de proposer une prévention et une surveillance spécifique.
Avec la participation de Miroslav RADMAN, Directeur de l’Institut méditerranéen des Sciences de la vie à Split (Croatie)

– L’incroyable histoire de Jeanne Calment – 15h00 / 15h15
La doyenne de l’humanité racontée par le professeur Jean-Marie Robine, qui dirige l’équipe Recherche biodémographique sur la longévité et la vitalité de l’UMR 1198 à Montpellier. Il est le co-validateur de la longévité de Jeanne Calment. Il évoquera évidemment la récente polémique sur son identité et il fera part des hypothèses permettant d’expliquer son incroyable longévité, malgré son mode de vie, elle qui a fumé pendant plus de 100 ans. Son record finira-t-il par tomber ? La question est toujours d’actualité.
Avec la participation de Jean-Marie ROBINE, Directeur de recherche émérite à l’Inserm

– Vieillir oui, mais dans le respect de l’éthique ! – 15h15 / 15h30
Cynthia Fleury, membre du Comité d’éthique, qui dirige désormais la Chaire de Philosophie à l’Hôpital Sainte-Anne (GHT Neurosciences et Psychiatrie), va dresser le portrait de notre société vieillissante, de la place accordée aujourd’hui à nos aînés. Elle s’interrogera sur les conséquences de l’allongement de la vie et cette passion des chercheurs pour l’immortalité !
Avec la participation de Cynthia FLEURY, Professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, titulaire de la Chaire « Humanité et Santé »

– Bien avancer en âge, un sujet scientifique, médical et sociétal15h30 / 16h15
Les travaux des chercheurs pour allonger la vie et les efforts des médecins pour soigner le plus longtemps possible les pathologies – au risque d’en voir apparaître de nouvelles – sont-ils souhaitables ? Finirons-nous tous avec une maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence ? Réponses du Pr Robine, de Miroslav Radman et de Cynthia Fleury
Avec la participation de Miroslav RADMAN, Directeur de l’Institut méditerranéen des Sciences de la vie à Split (Croatie), Jean-Marie ROBINE, Directeur de recherche émérite à l’Inserm et Cynthia FLEURY, Professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, titulaire de la Chaire « Humanité et Santé »

– Environnement pollué, vie altérée ? – 16h15 / 17h00
Greta Thunberg a décidé d’arrêter l’école pour forcer les adultes à agir en matière d’écologie. Le combat de cette jeune Suédoise montre combien les adolescents sont préoccupés par l’avenir de notre planète. Il faut dire que, entre la pollution de l’air, les perturbateurs endocriniens et le réchauffement climatique, notre bonne vieille terre souffre. Des spécialistes feront un état des lieux et un tableau de ce qu’il faut – ou non – réaliser rapidement pour protéger la santé des générations futures.
Avec la participation de Barbara DEMENEIX, Professeur au Muséum d’histoire naturelle de Montpellier et Eric GARNIER, directeur du LabEx CEMEB

Samedi 19 octobre (de 9h30 à 17h) :

– Les Ehpad, un mal français ? – 10h30 / 11h15
La population vieillit. Dès lors, comment faire pour que les Ehpad deviennent des lieux de vie agréables et non plus, comme c’est encore souvent le cas, des mouroirs sordides ? Le sujet concerne autant les soignants que les politiques. Certes, le premier problème est financier, mais les promoteurs immobiliers devraient aussi pouvoir apporter leur pierre à l’édifice.
Avec la participation du Pr Olivier GUÉRIN, gériatre, de Monique IBORRA, députée de Haute-Garonne et deFrédéric POMMIER, auteur de « Suzanne »

– Mieux manger pour bien vieillir ! – 11h15 / 12h00
On est foutu, on mange trop : voilà ce que l’on entend souvent. L’alimentation est un domaine dans lequel les vérités d’hier ne sont pas celles d’aujourd’hui. Alors quelles sont les dernières connaissances de la science ? Y a-t-il une nourriture spécifique à chaque âge de la vie ? Quelle est la bonne recette pour bien vieillir ? L’alimentation ne doit-elle pas obligatoirement intégrer la notion de plaisir ?
Avec la participation de Tasnime AKBARALY, Chargée de recherche Inserm, de Dominique DARDEVET, chercheur INRA et du Dr Vincent ATTALIN (CHU de Montpellier)

– Cancer : les nouveaux traitements vont-ils ruiner la Sécu ? – 12h00 / 12h45
Les coûts des nouveaux traitements du cancer sont hallucinants. Aujourd’hui, il faut parfois débourser entre 300 et 400 000 euros pour traiter un seul malade ! Notre système d’assurance maladie ne pourra certainement pas offrir de tels soins à tous ceux qui en ont besoin. Faudra-t-il limiter le nombre des heureux bénéficiaires ? Si oui, sur quel critère : leur âge ou un autre ? Un industriel du médicament accepte de répondre à toutes les interrogations – et inquiétudes – actuelles.
Avec la participation du Pr Guillaume CARTRON, cancérologue au CHU de Montpellier et de Michel JOLY, PDG de Gilead France

– Bouger, une nécessité – 14h30 / 15h15
Avec la participation de Jonathan DRUTEL, sportif de l’extrême

– Douleur : souffrir n’est pas une fatalité – 15h15 / 16h00
La douleur fait partie de la vie. Environ 20 % des Français déclarent souffrir quotidiennement depuis 3 mois ou plus, selon différents sondage. À côté de ces souffrances chroniques, il existe des douleurs aiguës, liées à un traumatisme, une infection ou une rage de dents. Les chemins empruntés par les voies douloureuses sont désormais bien connus. Les moyens pour bloquer ces messages de plus en plus efficaces. Même si certaines douleurs chroniques semblent particulièrement résistantes, des solutions existent.
Avec la participation de Laurence COMTE ARASSUS, présidente de Medtronic, du  Dr Patrick GINIES, chef du service antidouleurs du CHU Montpellier et du Dr Fabrice LORIN, psychiatre

– La génétique, pour prévoir l’avenir et l’influencer – 16h00 / 16h45
La révolution génétique est en marche. Les avancées, tant au niveau des connaissances que de l’accessibilité technique aux informations, améliorent la prise en charge des patients, tant pour le dépistage que pour la prévention et le traitement. Cela concerne autant les maladies héréditaires, que la prédiction de la réponse thérapeutique à des traitements conventionnels ou ciblés. Il ne faut pas craindre ces progrès, mais les accompagner de toute la réflexion déontologique et éthique qu’elles requièrent.
Avec la participation de Pierre Le COZ, philosophe et le Pr Pascal PUJOL, président de la société française de médecine personnalisée

Annonce - Pub - Advertisement