Les nominations à la Commission européenne sont officielles : Il n’y aura pas de Commissaire à la Pêche, mais un Commissaire « à l’environnement et aux océans ». 

La pêche, pourtant compétence exclusive de l’Union européenne, est absente de l’intitulé, alors même qu’il existe une Commission pêche spécifique au Parlement européen.

C’est donc une façon insidieuse de « noyer » les problèmes que l’Union européenne pose à nos pêcheurs et tout particulièrement à la pêche côtière et artisanale. On doit y voir surtout la volonté de Mme von der Leyen de diminuer leur importance au sein des institutions européennes et de réduire insidieusement l’activité halieutique à la seule problématique environnementale des océans.

Annonce - Pub - Advertisement

La pêche doit demeurer un portefeuille spécifique, et les questions la concernant doivent être considérées à leur juste valeur.

Si l’Union Européenne s’en désintéresse, qu’elle rende leurs prérogatives aux États en la matière.

Les élus du Rassemblement National au sein du Groupe ID rappellent leur soutien aux pêcheurs français qui sont écrasés par la technocratie bruxelloise, incapable de faire face efficacement à la pêche illégale préjudiciable à nos pêcheurs et nos ressources.

Communiqué de presse de France JAMET,
Député français au Parlement européen
1
ère Vice-présidente du groupe RN au Conseil Régional d’Occitanie – Pyrénées Méditerranée, Membre du Bureau national du Rassemblement National

Annonce - Pub - Advertisement