À Montpellier, le rendez-vous est donné, Place de l’Hôtel de Ville, le 28 septembre à 10h.

Le 28 septembre 2019, partout en France, les citoyens sont invités à venir lancer une chaussure sur la Pyramide, en solidarité avec les victimes mutilées, et à signer la pétition.

Annonce - Pub - Advertisement

Cette année, à l’occasion de la 25e édition de l’événement, la Pyramide sera, aussi, le point de rendez-vous d’une performance inédite destinée à sensibiliser le public. Proposé par le chorégraphe David Rolland, un voyage collectif, sonore, amusant et expérimental permettra à chacun de s’engager à son échelle contre les bombardements des civils.

Autour de la Pyramide, le public pourra, en plus, découvrir une exposition, pour mieux comprendre le combat contre les bombardements des civils et l’action de Handicap International. Commentée par François Morel, l’animation sera proposée en version enfant et adulte.

Enfin en cette année anniversaire, Handicap International proposera un mur d’expression décoré par des tagueurs, avec la participation du public afin de commémorer la 25e édition de la Pyramide de chaussures.

Le 28 septembre, Handicap International fêtera les 25 ans des Pyramides de chaussures dans de nombreuses villes de l’Hexagone.

En 1992, face au scandale des mines antipersonnel, Handicap International (HI) et cinq autres ONG fondent la Campagne Internationale pour interdire les mines antipersonnel (ICBL). Cette « arme des lâches », qui mutile et tue en temps de guerre comme en temps de paix, sans distinguer le civil du soldat, est alors fabriquée et exportée par les grands pays occidentaux.

Cet engagement citoyen entraînera la signature de deux traités majeurs : le Traité d’Ottawa contre les mines antipersonnel en 1997 et le Traité d’Oslo contre les BASM en 2008. Une victoire qui a permis de diviser par quatre le nombre de victimes des armes explosives dans le monde.

Toutes les 24 minutes, un civil est blessé ou tué par une bombe ou une arme explosive visant une zone urbaine. C’est pour s’élever contre ces pratiques qu’Handicap International appelle une nouvelle fois le public à rejoindre la Pyramide de chaussures pour faire pression sur la France et les États du monde, qui ferment les yeux face aux ravages infligés aux populations civiles.

Annonce - Pub - Advertisement