Mercredi 31 juillet, un « inter-collectif » d’habitants du quartier de la Paillade (Mosson) a organisé une action de désobéissance civile pour mettre fin au « régime différencié » dont ils se disent victimes. 

Pour « l’inter-collectif », ces habitants subiraient un régime différencié dans les conditions d’accès au Centre Nautique Neptune de la Métropole de Montpellier.

VOIR AUSSI : Montpellier : « Bataille d’O » et canicule, la fermeture fait pschitt…

Annonce - Pub - Advertisement

Après une ouverture contrastée l’année dernière, le Centre nautique reste cette année ouvert pendant le mois d’août, mais ferme entre 14h et 15h en semaine. Une situation exceptionnelle, dont les habitants sont coutumiers.

Pour ces habitants de la Paillade : « ces horaires d’ouverture engendrent l’achat d’un nouveau ticket d’entrée pour pouvoir profiter de l’infrastructure l’après-midi […] La piscine Neptune est la piscine publique la plus chère de France ! » »

Une fermeture entre  14h et 15h, qui ne passe pas auprès de ces Montpelliérains du quartier de la Paillade, qui après une petite manifestation mercredi, appellent la Métropole à « supprimer cette coupure, au nom de l’égalité républicaine ».

En l’absence de réponse, avant lundi, « l’inter-collectif » dit préparer des « actions de désobéissances civiles dans toute la Métropole ».

Annonce - Pub - Advertisement