Gavin Newsom membre du Parti démocrate et gouverneur de Californie depuis 2019 souhaite faire plier Donald Trump en l’obligeant à publier sa situation fiscale, comme l’ont fait tous ses prédécesseurs depuis 40 ans.

L’action : le gouverneur Gavin Newsom a promulgué mardi une loi qui empêcherait tous les candidats de figurer sur les bulletins de la primaire de leur parti, pour l’élection présidentielle, s’ils ne publient pas leurs déclarations d’impôts.

Annonce - Pub - Advertisement

Tim Murtaugh, directeur de la communication pour la campagne 2020 de Donald Trump a déclaré : « la constitution est claire sur les conditions requises pour servir en tant que président, et les États ne doivent pas ajouter de restrictions. » L’homme clé du “Keep America Great” pour les prochaines élections présidentielles américaines aura d’autres états à convaincre. Ainsi, 17 autres États américains travailleraient sur des projets de loi similaires. L’avocat du président, Jay Sekulow, a précisé aux médias américains que la loi californienne ferait l’objet de recours devant les tribunaux.

Pour le gouverneur démocrate de Californie, cette loi doit permettre de faire la lumière sur « des conflits d’intérêts, des délits d’initiés, ou l’influence d’intérêts commerciaux nationaux ou étrangers. » Mais le 45e président des États-Unis à nouveau candidat pour 2020, semble loin de vouloir envisager de nouvelles règles, en matière de transparence et de responsabilité.

Annonce - Pub - Advertisement