[VIDEO] Montpellier, 22 juillet, 1475 avenue Albert Einstein : Fédération des Promoteurs immobiliers, les écologistes mettent cartes sur table, et annoncent une nouvelle géométrie de l’espace-temps à Cambacérès.

8 mois à l’avance, les écologistes tiennent à préciser via un courrier adressé au président de la FPI, et symbolisé ce jour par une lettre géante, qu’il n’y aura plus de projets de logements sur cette zone entre nouvelle gare, autoroutes, exposition aux bruits de l’aéroport et pollutions, avec un maire écologiste en 2020 pour Montpellier.

Un nouveau partenariat

Le souhait est d’anticiper l’avenir et de travailler un nouveau partenariat avec la Fédération des Promoteurs immobiliers pour déjà réorienter de façon efficace la politique d’urbanisation : « jamais, nous n’autoriserons la construction de logements à Cambacérès qui est la zone la plus polluée de la Métropole de Montpellier. »

Annonce - Pub - Advertisement

L’urbanisation, un enjeu central pour les écologistes, enjeu qui va bien au-delà des élections. Équilibre et renouveau des modes de vie, de la consommation aux mobilités revisitées, pour Manu Reynaud, porte-parole EELV : « construire des logements dans cette zone serait une folie. Exposer des habitants à de tels niveaux de pollution serait criminel. » Interview :

Un nouveau futur pour la ZAC Cambacérès devrait être dévoilé début septembre, comme pour d’autres quartiers : « il faut que cette urbanisation débridée à Montpellier s’arrête. C’est notre message, c’est l’enjeu des Municipales, » conclut Manu Reynaud. Rendez-vous à suivre.

Annonce - Pub - Advertisement