Le Président Emmanuel Macron approuve le déremboursement total à horizon 2021 de l’homéopathie, médecine complémentaire ayant des adeptes en France, et ce malgré le million de citoyens pétitionnaires.

Voici revenu le temps de l’inquisition, de l’uniformisation, de la science réductionniste. Cela va entraîner le retour des guérisseurs sans formation.

Pourtant, des méta-analyses remettent en cause l’explication par le seul effet placebo. Affirmer son inefficacité est faux même si des études cliniques manquent. Le gouvernement et La Ministre Agnès Buzyn manifestent par cette décision de déremboursement leur volonté d’éradiquer une pensée et des pratiques médicales différentes.

Annonce - Pub - Advertisement

Le patient sera le premier perdant du déremboursement de l’homéopathie. Idem pour la Sécu puisque les malades de tourneront vers des médicaments plus chers. Cela va priver l’homéopathie de la légitimité d’être enseignée en universités avec les médecins contrôlés et formés.

Quelle déception !

Vous trouverez ci-dessous ma tribune parue fin juin dans Reporterre :
https://reporterre.net/L-offensive-contre-l-homeopathie-veut-eradiquer-une-pensee-medicale-alternative

Michèle RIVASI
Députée européenne EELV
Diplômée de l’Ecole normale supérieure et agrégée en biologie

Annonce - Pub - Advertisement