Montpellier-web-commercants
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’Assemblée générale des grévistes de l’éducation nationale, réunie à Montpellier, a voté ce mardi 2 juillet la reconduction de la grève des correcteurs et correctrices du baccalauréat, qui ne rendent donc pas leurs notes.

L’assemblée générale dénonce les menaces proférées ce matin par le ministre de l’Education nationale. Face à un mouvement qui s’amplifie contre les réformes libérales et réactionnaires voulues par Jean-Michel Blanquer, ce dernier agite dans la presse des menaces de sanctions contre les personnels mobilisés, et annonce qu’on pourrait les comptabiliser grévistes depuis la date du retrait des copies.

Ces menaces n’ont, une fois encore, aucune portée juridique. Nous rappelons que les personnels grévistes exercent un droit garanti par la Constitution et la loi : toute sanction prise dans ce cadre serait illégale. En ce qui concerne les rétentions de copies, les textes réglementaires prévoient explicitement que les retraits de salaire ne peuvent intervenir qu’à compter du jour où l’administration est en position de constater un retard dans la saisie des notes ou du rendu des copies (circulaire du 4 juillet 1961), un retrait rétroactif remontant à la récupération des copies serait donc illégal.

La posture autoritariste du ministre montre bien son inquiétude face à notre mobilisation. Nous restons déterminé-e-s et refusons de nous laisser intimider.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Lamine Gharbi voeux 2021 et vaccination ©JPV

[VIDEO] Lamine Gharbi : « L’acte vaccinal nous relie comme citoyens du monde »

Castelnau-le-Lez, Hérault. Ce mardi 19 janvier à la Maison de l’Hospitalisation Privée, Lamine Gharbi, président de la FHP et du groupe Cap Santé a présenté ses voeux, et a aussi...

[VIDÉO] Pays de Lunel : La future voie verte se dessine entre Lunel et Marsillargues

[VIDÉO] « Ce chantier s’inscrit dans une politique générale de déplacements doux sur le territoire » explique, comme pour en synthétiser l’importance, Pierre Soujol, Président de la Communauté de Communes du Pays...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS