[VIDEO & ITW] C’est avec gourmandise que Philippe Saurel, maire de Montpellier a parlé chiffres et pourcentages, ce lundi en conférence de presse pour réagir aux résultats des élections européennes.

« Le modèle montpelliérain arrive à survivre, dans un océan d’extrême droite. » Pour le Président de Montpellier Méditerranée Métropole : « vous regardez la carte (des résultats) et je n’ai même pas besoin de parler […] Merci Montpellier. » Les chiffres sont là : La République en Marche / MoDem se retrouve à 22,77%, Europe écologie Les Verts à 19,37% et le Rassemblement national à 15,33%.

Annonce - Pub - Advertisement

Montpellier, un autre visage

« En 2014 le FN est arrivé en tête à Montpellier avec 10 172 voix. En 2019, le RN arrive en troisième position avec 10 421 voix soit trois cents voix de plus, mais avec 12 000 inscrits supplémentaires entre ces deux dates. » Pour Philippe Saurel : « sur le ruban méditerranéen, la ville de Montpellier montre un autre visage que celui des autres villes. » Et le maire égrènera les pourcentages de chacune d’entre elles : « Nice, le RN est à 28%, Toulon 30%, Marseille 26%, Nîmes 24%, Sète 30%, Béziers 37%, Narbonne 29%, Perpignan 30% et Montpellier 15%. » De Nice jusqu’à Perpignan, Montpellier est un cas unique. Montpellier “sauve” aussi la Métropole. Si l’on comptabilise uniquement 30 communes, le RN est en tête avec 24 %, devant LaREM 22 %. Mais avec les résultats montpelliérains, le résultat passe à 22 % pour LaREM et à 19 % pour RN.

Le midi rouge est devenu midi noir

« Dans le département de l’Hérault, le score du Front national a été énorme, je vous laisse penser ce qu’il aurait été s’il n’y avait pas eu Montpellier qui représente la moitié du département… » ; « Pour la première fois, le midi rouge est devenu midi noir. » S’il est un fait, c’est que la région Occitanie a voté majoritairement pour la liste du Rassemblement National conduite par Jordan Bardella. Dans un communiqué à la mi-mai, Philippe Saurel disait vouloir faire barrage à l’extrême droite et appelait à voter utile : « je voterai donc pour la liste social-démocrate la mieux placée, celle conduite par Mme Nathalie Loiseau. » À la question de savoir si son appel a joué sur ces résultats le maire de Montpellier est direct, et répond par l’affirmative : « bien sûr ».

Autres questions alors, si l’on peut dire : « merci Montpellier », peut-on dire aussi merci, Philippe Saurel ? Peut-on toujours parler de « picverts » qui ne seraient que deux ou trois à Montpellier, pour parler des écologistes ? Autre perception, si cet appel au barrage du RN avait eu le goût plus prononcé de l’adhésion, n’aurait-il pas permis de faire un grand schelem idéologique sur ces résultats locaux des Européennes 2019, notamment avec la présence de François de Rugy à Montpellier, et le cap mis sur l’écologie dans la dernière ligne droite vers le scrutin ?

Voir aussi : Montpellier avec François de Rugy, la liste Renaissance s’offre un meeting aux couleurs écolos

Contrairement à Laurent Wauquiez, le président de la métropole ne se sent pas sous pression, aujourd’hui. Plus encore, s’il se sentait insoumis avec le score de Jean-Luc Mélenchon à Montpellier, lors des présidentielles, aujourd’hui avec les Européennes, Philippe Saurel se sent presque “écolo” avec les résultats de Yannick Jadot.

Alors que Sibeth NDiaye, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, porte-parole du Gouvernement explique que : « le score que nous avons obtenu n’appelle pas à une crise politique », Philippe Saurel lui parle d’un modèle montpelliérain citoyen, social et culturel, durable contre l’extrême droite. Reste un signal à prendre en compte pour 2020, la forte poussée verte et la vague écologiste, mais Philippe Saurel surfe déjà dessus en expliquant que l’écologie est dans l’ADN de son équipe. Même s’il martèle à plusieurs reprises qu’il a fait sa « vélorution », peut-être, faudrait-il rester dans ce domaine, comme Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État de la transition écologique et solidaire : « sur l’écologie, nous devons continuer à montrer notre crédibilité… »

Annonce - Pub - Advertisement