Vous vous baladez tranquillement dans la rue et un artiste sur son dessin à papier vous dessine avec l’expression de votre visage à cet instant T avec le monde qui vous entoure.

C’est exactement ce qu’a fait l’auteur Matthias Lehmann dans son nouvel ouvrage Agora.

Entre Europe, Amérique de sud et Afrique, Agora, est un recueil de dessins contemporains qui brosse un portrait, tel un Robert Doisneau pour la photographie, d’instantanés où s’entremêlent la réalité et l’imaginaire de l’artiste, de clichés dessinés de la rue et de la vie qui s’y déroule et des personnes qui cohabitent.

Annonce - Pub - Advertisement

Matthias Lehmann cartographie ainsi le monde urbain à travers des séries d’images composites, sortes de fausses photographies reconstituées à partir de croquis pris sur le vif, de souvenirs et de photos ratées. Se considérant comme un mauvais photographe, c’est par le dessin que Matthias Lehmann souhaite montrer ce qu’est aujourd’hui le monde, voyageant du Brésil à la Guinée, de Saint-Denis (en bas de chez lui) aux monts Appalaches.

Matthias Lehmann s’est baladé dans ces différents endroits, avec l’envie de cataloguer tout ce qu’il y voyait : les gens, leurs habits, leurs gadgets, le mobilier urbain, l’architecture, ainsi que tout ce qui habille une rue, les logos et les tags. Avec son dessin précis, l’auteur fait voyager le lecteur dans la vie d’aujourd’hui, loin de l’imaginaire publicitaire mondial.

Selon lui, il se ressent comme « un rejeton du multiculturalisme, je ne me sens pas forcément de quelque part, même si dans ce livre, les scènes sont principalement situées en France et au Brésil, mes deux pays de culture. » Matthias Lehmann vit et travaille dans la région parisienne où il est né en 1978, il a commencé à publier dessins et bandes dessinées dans des fanzines et graphzines des années 90 en France et à l’étranger.

Depuis quelques années, c’est dans la presse qu’il intervient en tant qu’illustrateur, dans Libération (dont il illustrait Les controverses du progrès) ou Le Monde, XXI, Siné Mensuel, Marianne, tout en continuant à être auteur de bande dessinée.

Agora dispose d’une reliure ouverte très particulière qui permet une ouverture à plat et ainsi procure au lecteur un confort de lecture pour les grandes doubles-pages qui composent principalement la bande dessinée.

Agora est également accompagné de courts textes de l’auteur rédigés en trois langues : le français, l’anglais et le portugais.

Un ouvrage à découvrir pour les amoureux des clichés instantanés.

La BD « Agora » est disponible depuis le 18 avril 2019 aux éditions 6 pieds sous terre dans la collection Asterozoa et comprend 48 pages.

Annonce - Pub - Advertisement