Mis à jour lundi 27 mai 2019 à 06h10

Européennes, soirée électorale en France, dans l’Hérault et à Montpellier

En France, le taux de participation est en nette hausse : en estimation 52% des 47,1 millions d’électeurs inscrits appelés à départager 34 listes se sont mobilisés. La France a un contingent de 74 députés, 79 si les Britanniques finissent par quitter l’Union européenne.

Deux ans après la présidentielle se joue à présent la façon dont va se poursuivre le quinquennat, sur fond d’un profond malaise social.

Résumé des résultats nationaux :

  • Avec 23,43%, la liste du RN arrive en première position
  • à 22,31%, pour la majorité LREM
  • 13,42% pour EELV
  • 8,48% pour Les Républicains
  • 6,31% pour La France Insoumise
  • 6,18% pour la liste PS-Place Publique
  • Les autres listes comme Debout la France ou Génération.s n’arrivent pas à 5 %.
  • La participation atteint 50,73 %, dépassant les 42,43 % de 2014.

L’Occitanie compte à présent cinq députés européens, deux députés du Rassemblement National, Gilbert Collard (Gard) et France Jamet (Hérault), une députée La République en Marche, Irène Tolleret (Hérault), un député La France insoumise, Manuel Bompard (Haute-Garonne) et un député PS, Eric Andrieu (Aude).

Dans l’Hérault, la participation, de 52,66%, un peu plus forte que sur le plan national, offre de meilleurs scores pour EELV et les forces de gauche avec :

  • Rassemblement national (28,58%)
  • La République en Marche / MoDem (19,71%)
  • Europe écologie – Les Verts (14,18%)
  • La France insoumise (7,46%)
  • Les Républicains (6,63%)
  • Parti socialiste – Place Publique (6,49%)
  • Les autres listes comme Debout la France ou Génération.s n’arrivent pas à 5 %.

À Montpellier, EELV devient la deuxième force politique derrière La République en Marche, avec une participation de 46,3 % :

  • La République en Marche / MoDem (22,77%)
  • Europe écologie – Les Verts (19,37%)
  • Rassemblement national (15,33%)
  • La France insoumise (9,88%)
  • Parti socialiste – Place Publique (8,31%)
  • Les Républicains (6,34%)
  • Les autres listes comme Debout la France ou Génération.s n’arrivent pas à 5 %.

Réaction de Patricia Mirallès, députée de Montpellier et de l’Hérault (LaREM) au cours de la soirée électorale.

Peu avant l’annonce des résultats, elle revenait avec nous sur la campagne européenne, et ses résultats mitigés sur le territoire : « Maintenant, il faut analyser les résultats, il faut regarder pourquoi, dans certaines villes, ou dans certains bureaux de vote, les votes peuvent être différents… »

Réaction d’Irène Tolleret, future eurodéputée sur la liste Renaissance (LREM), Maire de Fontanès et conseillère départementale, au cours de la soirée électorale.

Elle se confie sur son futur rôle au Parlement européen : « on a laissé l’Europe devenir trop technocratique, en étant trop éloigné des réussites locales. Et moi, je veux montrer que dans ces territoires ruraux, il y a de l’emploi à créer, il y a de le biodiversité à protéger, il y a de l’alimentation à produire, et que tout ça on peut le faire avec une politique européenne adaptée. »

Réaction de France Jamet, eurodéputée Rassemblement National, et conseillère régionale d’Occitanie au cours de la soirée électorale.

« c’est un message clair qui a été envoyé à Monsieur Macron et à sa politique […] mais, je crois que véritablement, les français ont besoin de démocratie et veulent aussi changer cette Europe, nous avons la possibilité de changer cette Europe… »

Face au bon score national d’Europe écologie – Les Verts et à son très bon score montpelliérain, réaction de Manu Reynaud, porte-parole EELV à Montpellier, au cours de la soirée électorale.

« il y aura un groupe très très fort au Parlement européen des écologistes, qui va pouvoir peser sur les politiques publiques […] c’est le début d’une vague verte qui commence en Europe, qui va pouvoir essaimer partout dans le monde. »

Les 751 eurodéputés élus ce dimanche siégeront pour cinq ans au Parlement européen.

Première projection en sièges du nouveau Parlement, et estimation de la participation. Composition du nouveau Parlement, basée sur des sondages à la sortie des urnes dans 11 pays et sur les intentions de vote dans 17 États membres :

Déclaration du Premier ministre Edouard Philippe : 

Déclaration de Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National

Direct de la soirée électorale, Parlement européen :