Le célèbre chat rayé noir et orange revient pour de nouvelles aventures toujours aussi drôles et fantasques. Garfield se prendrait-il pour un lion, le roi de la savane, le roi des animaux tout simplement ?

« It’s good to be the king », comme disait l’humoriste Mel Brooks

Du haut de son fauteuil, installé tel un monarque sur son trône il règne sur ses fidèles sujets que sont Jon, son soi-disant maître, qui subit plutôt la loi de son chat qu’il ne le maîtrise, et son boute-en-train de Odie, chien de la maison, subissant les pires supplices que lui inflige son despote de compagnon à quatre pattes.

Annonce - Pub - Advertisement

Et comme tout monarque qui se respecte, Garfield a un ennemi juré, le très mignon chaton Nermal, qui cache bien son jeu et fomente les coups les plus tordus pour prendre la place sur le trône de ce cher Garfield.

Heureusement, comme tout bon roi, il pourra se réconforter de tous ses déboires en dévorant les fameuses lasagnes dont il raffole.

Garfield toujours dessiné par son créateur Jim Davis, auteur américain, principalement connu comme créateur de la série. Le succès de Garfield, dessiné pour la première fois en 1978, ne se dément pas, et la série est encore publiée partout dans le monde, forte de ses millions de lecteurs.

À propos de sa série, Jim Davis précise qu’il s’agit « d’un strip, conçu uniquement pour distraire, qui repose sur la forte personnalité d’un chat, gros, paresseux et cynique, et qui évite tout commentaire social ou politique. »

Le succès de Jim Davis semble ne pas connaître de limites. À l’automne 1988 sort « Garfield and friends ». Diffusée par CBS (chaîne de télévision américaine) tous les samedis matin, la série rencontre un succès critique et public. Dès sa première programmation, elle obtient la meilleure audience jamais enregistrée pour une nouvelle émission le samedi matin, et devient l’émission matinale de CBS la plus regardée.

Pour le plus grand bonheur de ses fans, Garfield revient donc pour une nouvelle aventure dans ce tome 68 nommé Roi de la jungle, disponible depuis le 3 mai 2019 aux éditions Dargaud et comprend 48 pages.

Annonce - Pub - Advertisement