La compagnie allemande Mouvoir et l’orchestre Les Siècles proposent au public nîmois un moment particulier d’échange et de découverte avec Batailles d’Images (Bilderschlaten).

Au programme, un plateau exceptionnel pour un ballet noir de 8 danseurs et danseuses, un quatuor et un orchestre pour une création mondiale au théâtre de Nîmes, jeudi 9 et vendredi 10 mai 2019.

Par l’association de la musique, de la danse et d’une création musicale innovante Batailles d’Images suscite une réflexion entre surcharge d’images et vide : Combien d’images peut-on simultanément saisir ? Quelle est notre capacité d’interprétation et d’orientation ? Comment nous comportons-nous lorsqu’il n’y a plus rien à voir et à entendre ?

Le spectacle chercher à susciter une réflexion sur la monstruosité du « beaucoup trop » (médias, consommation, pouvoir) d’abord en l’acceptant, puis en testant des modèles d’indépendance et de liberté.

Cet évènement est aussi l’occasion pour le théâtre de Nîmes de permettre au public sourd et malentendant de vivre avec intensité le ballet en s’équipant de Gilets Subpac. Ces gilets, dont le théâtre de Nîmes est le premier théâtre français à en être équipé de façon permanente (depuis janvier 2019), traduisent la musique en vibrations, ce qui permet de ressentir le son à travers le corps.

Infos pratiques : Théâtre de Nîmes, jeudi 9 et vendredi 10 mai 2019 à 20h, Théâtre Bernadette Lafont à Nîmes, plus d’infos : ici.
Direction artistique et chorégraphie : Stephanie Thiersch / Direction musicale et composition Brigitta Muntendorf / Orchestre Les Siècles dirigé par Benjamin Shartz
Composition Bernd-Alois ZimmermannMusique pour le souper du Roi Ubu (1968) – Brigitta Muntendorf Six moods to stand kings up (2018/19)