La Maison de l’Europe de Montpellier organise, ce vendredi, en partenariat avec la Fédération Française des Maisons de l’Europe (FFME) et la Ville de Murviel-lès-Montpellier, une conférence sur « les nouveaux défis de la PAC ».

Un moment d’échanges, en présence d’Alain Barrau vice-président de la Fédération Française des Maisons de l’Europe, Sophie Thoyer, enseignante-chercheur du centre de recherche IRSTEA et co-animatrice du site CAPeye et Francois Galabrun, directeur du GAL Est-Audois. Ces interventions seront enrichies par des témoins porteurs de projets.

Cette rencontre sera suivie d’un temps d’animation et d’un apéritif avec la dégustation de produits locaux issus de circuits courts.

La PAC ou « politique agricole commune », créée par le traité de Rome en 1957, mise en place depuis 1962 et longtemps plus importante des politiques communes de l’UE, a notamment pour objectif d’accroître la productivité de l’agriculture, d’assurer un niveau de vie équitable à la population agricole, de stabiliser les marchés, ou encore d’assurer des prix raisonnables aux consommateurs. La PAC pèse, à ce jour, pour 40% du budget européen.

Négocié depuis plus d’un an, l’accord pour la PAC « 2021-2027 » sera conclu une fois le nouveau Parlement européen élu. Cet accord devrait être fortement impacté par le Brexit et une future baisse de son budget initié par la commission.

Infos pratiques : vendredi 26 avril à partir de 18h30, Salle Lamouroux, Hôtel de Ville à Murviel-lès-Montpellier