L’histoire commence à Rome en 64 apr. J.-C. Un incendie détruit la cité antique. Néron du haut de son palais contemple ce spectacle.

Si, les historiens se demandent encore s’il en est à l’origine, il utilisera tout de même ce drame pour lancer une véritable chasse aux chrétiens.

Parmi les suppliciés, figure Pierre l’apôtre de Jésus. La bande dessinée raconte les heures douloureuses qui précédèrent sa mort et ses souvenirs au côté de ce Messie qu’il a tant aimé, mais pourtant qu’il a renié trois fois avant que le chant du coq ne retentisse.

Cette bande dessinée, c’est le destin entre un fou sanguinaire, Néron et un personnage qui deviendra Saint-Pierre, le premier de tous.

La bande dessinée navigue entre récit narratif et épisodes de flashback de la rencontre de Pierre avec Jésus jusqu’à la crucifixion du Christ. Les couleurs, mélanges d’ocre et de bleu, réinventent celles que l’on pouvait trouver à l’époque. Le style graphique insiste sur les personnages et sur des visages pleins de doutes et d’espoir.

Cette bande dessinée s’inscrit dans la collection : « Un Pape dans l’Histoire ». Celle-ci fait voyager le lecteur de l’Antiquité à aujourd’hui. De par leur position de chef de l’État, les papes ont été des acteurs ou des témoins d’évènements historiques : le Nouveau Testament, les invasions barbares, les guerres de religion, l’hérésie, la Renaissance, les révolutions, les guerres napoléoniennes, le nazisme…

Évêques de Rome, patrons de l’Église Catholique, hommes de pouvoir et d’influence, diplomates, chefs de guerre, négociateurs et leaders spirituels, toutes ces descriptions ont jalonné l’Histoire des papes à travers les siècles.

Saint-Pierre est le premier des papes. Jésus l’avait « désigné » comme l’apôtre qui bâtirait l’Église Catholique, devenant ainsi le premier représentant du Christ sur Terre.

Le dessinateur, Marc Jailloux, est depuis 2011, celui qui donne vie au personnage de Jacques Martin, le célèbre Alix.

Patrice Perna, le scénariste, est un ancien journaliste, qui a commencé sa carrière dans le monde de la bande dessinée par des séries humoristiques (« Les coulisses de la F1 », « Joe Bar Team »…)  avant de prendre un virage et de se tourner vers des récits plus historiques et réalistes (« Kersten, médecin d’Himmler », « Forçats et morts pour la France »…).

La bande dessinée « Saint-Pierre, une menace pour l’Empire romain » est disponible depuis le 10 avril chez les éditions Glénat en album cartonné de 56 pages.

Une autre bande dessinée de la même collection sort à l’occasion des fêtes de Pâques, il s’agit de : Léon le Grand, défier Attila.