Nîmes : Rassemblement pour Daniel Bystrytskyi et sa famille, jeudi 18 avril

FIDL Gard - "Non à l'expulsion de la Famille Bystrytskyi"

Le couperet est tombé pour la famille Bystrytskyi.

Venus d’Ukraine, il y a 2 ans, Iryna et Maksym et Bystrytskyi, et leurs enfants Elana, 12 ans, et Danylo, 18 ans, viennent de voir leurs demandes de titre de séjour être refusées et ont reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) le 15 mars. La famille sera bientôt dans l’obligation de quitter le territoire français.

Une hécatombe pour la petite famille

L’ainé, Daniel, en Terminale L au Lycée Philippe Lamour souhaiterait poursuivre ses études à l’université de Nîmes. Majeur, il risquerait, de retour en Ukraine, de devoir faire son service en zone de guerre au Donbass. Sa sœur est au collège. Eux et leurs parents sont arrivés en France pour fuir le conflit dans la région du Donbass en Ukraine.

De nombreuses organisations politiques et syndicales s’émeuvent de cette demande de renvoi connaissant la situation extrêmement difficile dans ce pays en proie à la guerre civile. Une pétition a aussi été lancée par les camarades de classe de Daniel, qui a déjà   plus de 1700 signatures.

Un rassemblement de soutien et de solidarité, organisé par les comités de soutien de la famille ukrainienne Bystrytskyi, est prévu le jeudi 18 avril à 17h30 devant la préfecture du Gard.

Selon un communiqué de RESF 30, l’objectif de ce rassemblement est de « demander à Monsieur de préfet du Gard de reconsidérer le dossier et d’octroyer à tous les membres de cette famille un titre de séjour ».