Le tribunal administratif de Paris a ordonné à France 2 d'inviter Benoît Hamon, Florian Philippot, et François Asselineau pour le débat de jeudi sur les Européennes.
À défaut de ne pouvoir les inviter ce jeudi, un « grand rendez-vous » similaire doit leur être proposé avant le 23 avril. « Les décisions de ne pas inviter ces trois candidats au débat du 4 avril sont susceptibles de porter une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale que constitue le respect du principe d...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .