Le tribunal administratif de Paris a ordonné à France 2 d'inviter Benoît Hamon, Florian Philippot, et François Asselineau pour le débat de jeudi sur les Européennes.

À défaut de ne pouvoir les inviter ce jeudi, un « grand rendez-vous » similaire doit leur être proposé avant le 23 avril. « Les décisions de ne pas inviter ces trois candidats au débat du 4 avril sont susceptibles de porter une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale que constitue le respect du principe du caractère pluraliste de l'expression des courants de pensée et d'opinion », précise le tribunal, dans un communiqué.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :