Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Soyons clairs : trop souvent oublié pour les « projets structurants », le Nord de l’Agglo a besoin d’une salle de sport – pour nos clubs amateurs et nos scolaires – mais également d’un équipement digne de notre équipe de volley féminin, les Béziers Angels. Le gymnase du Four-à-Chaux où elles jouent actuellement est trop petit pour accueillir certaines compétitions comme la Ligue des champions (coupe d’Europe) ou les finales de la coupe et du championnat de France. D’où l’idée de construire un Palais des sports, plus grand, plus fonctionnel.

L’Agglo a donc décidé de bâtir un tel équipement. Un emplacement a été choisi : la zone de Mazeran, sur le territoire de Béziers, à la lisière de Boujan. L’enveloppe ne devait pas dépasser 10 millions d’euros tout compris – le terrain étant payé par les deux communes – pour une salle 1 500 places. Sur ce projet, nous étions tous d’accord.

Mais, depuis, tout a changé. Le budget a explosé : il devrait être majoré de trois bons millions d’euros ! Et les règles ont été modifiées : la Fédération européenne de volley, tout comme la Ligue nationale imposent désormais l’obligation pour la Ligue des champions de jouer dans des salles de 2 000 places. C’est le cas également pour la finale de la coupe de France et celle du championnat de France – que les Béziers Angels ont remporté l’an dernier.

Résultat des courses : nous nous apprêtons à construire un Palais des sports qui ne pourra pas recevoir ces grandes compétitions ! Et pour un budget qui a sacrément augmenté.

Cela n’a pas de sens. Pour pouvoir respecter les exigences des instances nationales et européennes du volley, il faudrait mettre encore plus d’argent ! Et qui sait si, demain, les normes ne seront pas une nouvelle fois modifiées ! Il faut garder les pieds sur terre et faire attention à l’argent public. C’est pourquoi nous proposons, ensemble, de nous en tenir à un équipement de taille raisonnable et dans une enveloppe financière elle aussi raisonnable, d’autant que le Département a fait savoir que, finalement, il ne donnerait pas d’argent.

Faisons preuve de bon sens. Contactés, les dirigeants du club eux-mêmes l’ont répété, sans jamais être entendus : la nouvelle salle telle que prévue ne correspondra pas à leurs besoins.

Revenons à un projet réaliste qui nous permettra d’offrir à nos clubs amateurs et à nos scolaires les moyens de pratiquer leurs activités. En restant dans l’enveloppe initiale. Même si, malheureusement, elle ne répond pas à tous nos rêves et à toutes les attentes.

Gérard ABELLA– Maire de Boujan
Robert MÉNARD – Maire de Béziers

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète agglopôle : Découvrez l’Antiquité en famille avec les Augustales, samedi 31 juillet et dimanche 1er août

Les Augustales, journées dédiées à l’Antiquité et à l’archéologie expérimentale sont de retour au Musée Villa-Loupian. Après une année 2020 sans Journées Romaines, le Musée Villa-Loupian a décidé de reprogrammer...

Montpellier : 7e édition de La métropole fait son cinéma, du 1er au 31 août 2021

Pour sa 17e édition, « La Métropole fait son cinéma » consacre sa sélection de films à Jean-Claude Carrière, disparu cette année. Comme chaque année, « La Métropole fait son cinéma » propose 10...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.