Le groupe des Universités tient à informer la population au sujet de la modification de la loi de 1905, projet avancé par le gouvernement.

Alors que des dizaines d’associations ont exprimé clairement* « ne touchez pas à la loi de 1905 » ; alors que les cultes eux mêmes ne sont pas demandeurs d’une modification et l’ont fait savoir ; alors que dans plusieurs délégations en préfecture, on entend régulièrement : avec la crise des gilets jaunes, la priorité n’est pas de modifier la loi instaurant la laïcité…

Annonce - Pub - Advertisement

Malgré tout cela, le gouvernement n’a pas abandonné son projet de modification. Pour une raison simple : c’est Macron qui décide ; et ce dernier n’a pas abandonné ses objectifs, ayant même livré la question de la laïcité au grand débat, couplé à la question de l’immigration, pour mieux sous entendre qu’il y avait un lien (comprendre : les immigrés menacent la laïcité, et pas l’Église catholique bien de chez nous qui détourne 12 milliards d’euros via la loi Debré chaque année).

Dans ce contexte, nous informons que dores et déjà 6 communes ont délibérés pour la défense de loi de 1905 (voir ci dessous) : Capestang, Boisset, Saint Guilhem le Désert, Murviel les Béziers, Saint Pons de Thomières, Plaissan.

Nous invitons donc les maires des petites communes, attachées à la laïcité, à délibérer en faveur de la loi de 1905 dans le même sens que ces communes.

Une réunion des associations laïques, démocrates, des syndicats, va avoir lieu la 28 février à Paris, ce qui sera le moment d’engager une campagne d’envergure unitaire pour défense ce pilier de la république.

Montpellier, le 17 février 2019

* Voir ici : https://www.fnlp.fr/news/619/17/Monsieur-Macron-Ne-touchez-pas-a-la-loi-de-1905.html

Libre Pensée Groupe Universités et Citoyens de Montpellier
Fédération Unie Libre Pensée Hérault

Annonce - Pub - Advertisement