Nous avons été reçu hier avec des représentants des associations ACEN, Nacicca et Agir Pour La Crau par le directeur de cabinet d’Elisabeth Borne et le chef du service infrastructures routières du ministère des transports à Paris pour évoquer le dossier du contournement autoroutier d’Arles suite à la lettre ouverte qui avait également été signée par Karima Delli.

Nous avons alerté le ministère des transports sur l’impact environnemental d’une telle construction passant par le nord de la Camargue et nécessitant une construction sur pilotis extrêmement préjudiciable pour l’environnement et extrêmement onéreuse. Nous avons également alerté sur le développement en Crau et Camargue des pôles logistique qui s’implantent de façon anarchique sans aucune cohérence territoriale par rapport aux infrastructures de déplacement avec une moins value sociale et une érosion des terres fertiles. Nous avons pointé également le conflit d’intérêt existant entre la députée de la République en marche du pays d’Arles qui était responsable du développement du port autonome de Marseille dans une vie antérieure et dont le compagnon en était le directeur général. C’est elle qui a relancé le dossier et le tracé sud Vigueirat. Le directeur de cabinet s’est montré ouvert au fait d’envisager une concertation publique intégrant les alternatives au tracé que nous combattons. Nous avons demandé que celle-ci soit pilotée par la CNDP et un jury citoyen tiré au sort afin de garantir l’impartialité du débat. Nous avons réclamé également une mesure de police du ministère pour interdire le transit de poids lourds international (Espagne / Italie) qui représente 20% du trafic et participe lourdement à l’engorgement de la RN 113 autour d’Arles. Il suffit d’obliger les camions à passer par Orange avant de redescendre sur Salon.

Il faut continuer à mettre la pression en signant la pétition citoyenne lancée par NACICCA http://nacicca.org/2018/11/20/contournement-autouroutier-nacicca-lance-une-petition/  et nous envisageons également avec les associations locales, Alternatiba, des personnalités locales et Eelv d’organiser une action spécifique liant les deux problématiques de développement des zones logistique et le contournement autoroutier d’Arles en invitant également Karima Delli (en tant que présidente de la commission transports au PE) et Corinne Lepage (qui connait bien le dossier en tant qu’avocate) dans les mois à venir.

Annonce - Pub - Advertisement

Michèle Rivasi | Députée européenne Europe Écologie

Annonce - Pub - Advertisement