Le 24/12/2018

Le cadeau de Noël du Crous 31 : l’exclusion d’un représentant des résidents, la direction en pleine dérive

Rien ne va plus à l’Arsenal ! Nouvellement élu, monsieur Idris HAFAFSA, étudiant en troisième année de Droit et représentant des résident·e·s à la cité universitaire de l’Arsenal, paie de sa personne pour son engagement dans la mobilisation d’octobre dernier contre l’invasion de cafards et punaises de lit.

Annonce - Pub - Advertisement

Après avoir fermé les yeux pendant des années sur ces questions mais aussi sur l’insalubrité généralisée et les problèmes graves de sécurité, la direction renoue une nouvelle fois avec des méthodes belliqueuses et tente ainsi de museler la voix d’un des représentants de la cité U.

Sous couvert de motifs fallacieux, une « commission logement » s’est réunie d’urgence mercredi matin et a statué sur l’exclusion d’Idris. Cette décision cache en réalité une attaque politique à peine voilée prouvant le caractère réactionnaire de cette direction.

Nous contestons politiquement et juridiquement la décision de madame Françoise Bir et exprimons notre défiance quant à sa gestion déplorable des résidences CROUS. Nous nous réservons toute voie de recours au niveau national et européen face à la maltraitance institutionnelle que les resident.e.s subissent de plein fouet.

Nous attendons de l’actuelle direction d’être en mesure de pouvoir garantir des conditions de vie décentes et la sécurité des résident·e·s. Nous exigeons par ailleurs que soit rendue caduque la décision prise contre monsieur Idris HAFAFSA en commission logement et ce, dans les plus brefs délais.

Les jeunes insoumis·e·s Toulousain·e·s

Annonce - Pub - Advertisement