La journée de samedi 22 décembre a commencé sans violences à Montpellier, pour cet acte VI de la mobilisation des Gilets Jaunes. Toute la matinée, des forces de l’ordre absentes, invisibles, et des manifestants qui ont déambulé pacifiquement en chansons, et en scandant des slogans entre la place de la Comédie, la préfecture, la gare Saint-Roch, les halles Laissac, et le Polygone.

9h30, ils arrivent petit à petit devant les trois Grâces, certains avaient prévu de passer le matin, d’autres l’après-midi, et d’autres encore toute la journée : une sorte de relais de présence, pour une mobilisation organisée comme une déambulation tout au long de ce samedi, dans le centre-ville. « On n’est pas fatigués, on veut continuer, » pour se chauffer la voix et « tous ensemble, tous ensemble » pour rester tous motivés. Séquence en images :

Puis un « Macron démission » qui sera le slogan le plus prisé de ce 22 décembre 2018. Pétition aussi à signer, avec un RIC (référendum d’initiative citoyenne) écrit sur les gilets, et sur les tracts que les Gilets Jaunes distribuaient aux passants.

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .