Ils étaient plus de 1500 manifestants dans les rues de Montpellier, vendredi 14 décembre.

VOIR AUSSI : Une nouvelle mobilisation le 14 décembre, avant l’acte V des gilets jaunes ?

Les revendications étaient nombreuses et voisines de celles des gilets jaunes, notamment l’amélioration du pouvoir d’achat et la revalorisation du SMIC et des petites retraites, avec du côté des lycéens, un fort rejet de la loi ORE.

Parmi les syndicats mobilisés étaient aussi présents : retraités, chômeurs, lycéens et quelques gilets jaunes.

Localement, les Unions Départementales CGT, FSU, SOLIDAIRES « s’indignent et condamnent fermement « Les Unions Départementales appellent les salarié-e-s, les étudiants et les lycéens à se réunir en assemblées générales et à décider de l’action nécessaire à la satisfaction de ces revendications y compris par la grève. »