L’ingénieur d’études au CNRS, Gaël Piquès présentera, jeudi 15 novembre, une rétrospective des recherches sur le port de Lattara, depuis les premiers travaux d’Henri Prades jusqu’aux dernières campagnes de fouilles.

Fondée vers 500 av. J.-C., dans le delta du Lez en bordure du stagnum Latera, l’agglomération portuaire majeure de Lattara s’est développée jusqu’au IIème s. apr. J.-C. dans un milieu en perpétuelle évolution.

Une conférence en complément de l’exposition temporaire

Pendant toute l’Antiquité, la côte qui s’étendait du Languedoc à la Catalogne était jalonnée de ports intérieurs, à l’abri des vagues, reliés à la mer par un système lagunaire complexe.
L’exposition présente les caractéristiques de la navigation et du commerce antiques sur les côtes catalane et languedocienne, ainsi que les innovations techniques dans la construction de ces bateaux, amenés à naviguer aussi bien dans les milieux lagunaires que le long de la côte.

Depuis 2016, un nouveau programme de recherche a débuté sur la zone portuaire mise en valeur par H. Prades, puis par M. Py et D. Garcia dans le cadre de fouilles programmées.

Infos pratiques : accès libre à la conférence, dans la limite des places disponibles
Site archéologique Lattara – Musée Henri Prades : 390, avenue de Pérols, 34970 Lattes
Tél. : 04 67 99 77 20
Tramway Ligne 3 Station Terminus Lattes Centre
Bus 18 Arrêt Lattes Centre