Les gourmands, on suit Cloé L’guide, le 1er décembre, pour une balade gourmande dans les rue de Nîmes

« Je vous emmène dans les couloirs du temps à travers la gastronomie : nouveau thème de ma visite ! Suivez la guide gourmande à travers les âges et les rues de Nîmes pour tout connaître sur la cuisine ! La visite se terminera par une dégustation ! Cloé l’guide »

Cloé l’guide, il y a quelques jours nous vous suivions pour une visite guidée sur la mode et l’architecture, une visite qui nous avait étonnés par sa thématique, quel est votre parcours ?

C’est au lycée que cette envie a germé, j’adore l’histoire et notamment l’histoire médiévale. Durant ma licence professionnelle « médiation du patrimoine histoire et archéologie, nous devions faire un stage, – patrimoine- ». On avait une prof d’histoire médiévale qui nous a donné un cours sur l’histoire de l’art médiéval sur Conques en Aveyron, qui possède une abbatiale magnifique, un tympan1 du Jugement Dernier classé à l’UNESCO. J’ai trouvé cet endroit magnifique, j’ai eu la chance d’entrer à l’office du tourisme où je fis mes premiers pas dans les visites guidées.

J’ai adoré raconter, expliquer aux gens. À la fin du stage, j’ai fini mon cursus en Auvergne à Clermont-Ferrand, où l’on valide la carte de guide.

Vous avez été guide pour le Pont du Gard et de nombreux sites et maintenant quelle est votre structure ?

Après cinq saisons touristiques en tant que guide, sur divers sites (musée Pierre André Benoît, à Alès, aux Remparts d’Aigues-Mortes, à l’abbaye de Montmajour et au fort Saint André, au Pont du Gard, et récemment, à l’office de tourisme de Saint Gilles dans le Gard), assurance et aisance dans ce métier m’ont amenée à la création d’L’Guide, avec le soutien de ma famille et de mes proches.

Quels sont les moyens de communication pour faire connaître vos visites guidées ?

Pour l’instant, je fonctionne avec Facebook, j’ai créé ma page, mais l’année prochaine, je pense avoir beaucoup plus de missions avec d’autres structures et je mettrai en place un site internet pour développer mon activité et pouvoir en vivre à temps plein.

Comment trouvez-vous vos idées, vous avez des idées de visites complètement décalées, dans le bon sens du terme. Votre sujet sortait des sentiers battus et c’est ce qui avait plu en réalité…

J’ai une amie qui habite à Montpellier et qui propose depuis deux ans des visites un peu insolites, et du coup ça m’a inspirée, sans pour autant faire la même chose qu’elle, on ne va pas se faire concurrence à cinquante kilomètres de distance.

Donc, j’ai cherché à me démarquer des visites guidées, et ma démarche est de faire ce qui ne se fait pas.

En ce qui concerne les idées des thèmes, concernant la mode je savais que certaines boutiques de Nîmes, outre le point de vente traditionnel, proposaient un espace, un petit musée dans le fond. Les propriétaires étaient favorables à ce type d’initiative, j’ai décidé d’opter pour ce thème.

Combien de temps vous faut-il pour élaborer une visite guidée, telle que celle de la mode et l’architecture de la Rome Antique à nos jours ?

C’est un peu compliqué de répondre comme cela, mais il m’a fallu des semaines à faire des recherches ; surtout en ce qui me concerne, j’évite de faire des recherches sur wiki, je préfère aller dans des livres, faire des recherches fiables, alors cela me demande un certain laps de temps.

J’ai mis un mois et demi à la construire, car je veux que mon parcours soit cohérent avec la visite guidée que je fais. Je veux un fil conducteur, et ensuite construire toute la visite. Comme il s’agissait aussi d’architecture, il a fallu que je trouve des endroits emblématiques de chaque période. Enfin, le temps d’apprendre quasiment par cœur, et le circuit en cohérence avec le temps dont je disposais.

Le Denim, bobine de fil indigo et bouteille de vin dont l’étiquette est en Jean.

Infos pratiques : samedi 1er décembre 2018 de 14:00 à 17:00
Tarif : 15 € nombre de personnes maximums 15
Réservation obligatoire par message privé sur le compte Facebook L’guide ou par e-mail
lguide30@outlook.fr
Gratuit pour les PMR et un de leurs accompagnants.

1 N.D.L.R. En architecture, le tympan est la surface verticale triangulaire délimitée par les corniches rampantes et la corniche horizontale d’un fronton. Il désigne aussi l’espace semi-circulaire d’un portail, compris entre le linteau et un arc plein cintre ou une voûte d’ogive.

L’atelier du Jeans, explication avec une vendeuse « conférencière » sur l’histoire du tissus.