Début de la trêve hivernale, « coup de pouce » aux minima sociaux, hausse du prix du gaz, …

À partir de ce jeudi, débute la « trêve hivernale ».

Pendant cette période, les expulsions de locataires sont suspendues et les fournisseurs d’énergie ne peuvent pas interrompre leurs services. Dans les faits, les expulsions ne sont pas totalement interdites, elles restent possibles, si le logement se trouve dans un bâtiment qui fait l’objet d’un arrêté de péril ou s’il est prévu un relogement adapté pour le locataire et sa famille.

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .