Frontignan, place de la Vieille Poste, il n’y aura plus de poste ?

À l’heure où le Premier ministre dévoile sa méthode pour supprimer 120 000 postes d'agents de la fonction publique d’ici à 2022, Frontignan fait face à une triste réalité : aujourd’hui 31 octobre sur la place de la Vieille Poste, il n’y a plus de poste.

Suzon Anglade, et son collectif citoyen avaient organisé un rassemblement, à Frontignan La Peyrade pour protester contre la suppression de ce service public de proximité. C’était le 24 octobre dernier. Dans la foulée le 26 octobre s’est tenue une réunion avec la direction régionale du réseau de La Poste. Sans résultat, la fermeture est actée, La Maison de la Presse sera certainement le dépositaire de La Poste pour un transfert des services à une sorte de relais postal « privé ».

VOIR AUSSI : Frontignan : « Le service public, ce n’est pas la disparition de certains services ! »

Quand la rentabilité tue l’harmonie d’un centre-ville

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .