Le projet de requalification du site de l’ancienne raffinerie Exxon-Mobil en pôle d’échange multimodal et zone d’activités économiques durables vient d’être retenu par la Région, dans le cadre du premier appel à manifestation d’intérêt pour la reconquête des friches industrielles en Occitanie.

Dès l’ouverture de la première session, en juin dernier, la Ville de Frontignan la Peyrade s’est portée candidate à l’appel à manifestation d’intérêt/ AMI « Reconquête des friches industrielles en Occitanie », lancé par la Région. En effet, le projet de requalification du site de l’ancienne raffinerie Exxon-Mobil, qu’elle porte aujourd’hui après plus de 20 ans de combat pour en obtenir la dépollution, répondait pleinement aux objectifs de ce dispositif d’ampleur.

Car au-delà du critère de reconversion d’un site pollué en phase pré-opérationnelle, le projet complet porté par la Ville s’appuie sur les nouvelles mobilités, avec une nouvelle gare/ pôle d’échange multimodal sur un site au cœur d’axes routiers, fluviaux et doux ; et le développement économique durable, avec une zone d’activités liées à la transition écologique et un équipement socio-culturel. Une approche partagée par la commission permanente de la Région Occitanie, puisque le projet compte parmi les quelques lauréats de cette première session.

La Ville va ainsi pouvoir poursuivre la mise en œuvre de cette transformation, pour laquelle plusieurs études sont déjà en cours, en bénéficiant de toutes les compétences d’un véritable réseau d’experts, partenaires de la Région : l’Etat, l’Ademe, la Caisse des dépôts, l’Etablissement public foncier, les CAUE d’Occitanie et le BRGM.

Ville de Frontignan la Peyrade