Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Une « erreur de procédure », selon le procureur Éric Maurel

Classement sans suite, pour la plainte contre les cinq lycéens qui avaient été placés en garde à vue suite à l’occupation du lycée Dhuoda en juin dernier dans le cadre des manifestations contre Parcoursup.

Les cinq lycéens âgés de 16 à 17 ans avaient été entendus, pendant l’été, sous le régime de la garde à vue après avoir été convoqués à l’Hôtel de Police de Nîmes. Peu après les faits, une trentaine de personnes étaient spontanément venues les soutenir devant le commissariat de police.

VOIR AUSSI : « Parcoursup » : cinq lycéens nîmois en garde à vue jeudi

Les lycéens avaient été placés en garde à vue suite à une plainte du proviseur agissant lui-même sur l’ordre de la rectrice.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Hérault : Sur le LIEN, Sos Oulala dénonce « le passage en force du Département »

La réaction de Sos Oulala* était attendue depuis le dernier conseil départemental. À la demande du Conseil d’État, la Mission Régionale d’autorité environnementale (MRAE) a rendu un avis le 28...

Lancement de BLUE Agence d’attractivité économique, Sète Cap d'Agde Méditerranée. Pascal Pintre, François Commeinhes, Jalil Benabdillah, Gilles d'Ettore, André Deljarry (©JPV)

[VIDEO] François Commeinhes et Gilles d’Ettore : l’union de deux hommes, pour une nouvelle destination économique

Lancement de l’Agence d’attractivité économique portée par les communautés d’agglomération Sète Agglopôle Méditerranée et Hérault Méditerranée, ce jeudi sur les bords de l’étang de Thau, écrin de nature qui trouve aussi son équilibre comme...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES