Les syndicats appellent à la mobilisation le 9 octobre contre la politique du gouvernement. CGT et FO, les étudiants de l’UNEF et les lycéens de l’UNL dénoncent la destruction du modèle social. À Montpellier le rendez-vous est donné à 10h00 au Peyrou.

Régression sociale, c’est ainsi que les syndicats définissent la politique menée par le gouvernement. Ils demandent des augmentations de salaires, des pensions et des minima sociaux. Et ils disent non, à la future réforme de l’assurance chômage et des retraites. L’appel est lancé à l’ensemble des salariés du privé et du public, aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et aux retraités. Neuf organisations de retraités affiliées à la CGT, FO, Solidaires, CGC, FSU et CFTC feront du 9 octobre une journée de protestation contre la revalorisation des pensions jugée trop faible.

Au micro de RFI, Philippe Martinez (CGT) annonçait : «il y a besoin d’expliquer et de fédérer les luttes» ; «il faut agir sur ce qui nous rassemble» ; «il faut une vision de la société différente que de nourrir uniquement ceux qui ont déjà beaucoup et laisser de côté ceux qui n’ont rien ou pas grand-chose…»

9 octobre 2018 : Ensemble à la conquête d’un autre avenir

Objectif : « éveil des consciences, et coup de frein à la politique d’Emmanuel Macron qui casse la solidarité et le service public« . Montpellier, mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne à 10h00 au Peyrou, ce mardi 09 octobre 2018.