Frontignan. La Ville prend le handicap à bras le corps. Dans sa tournée de rentrée scolaire, le maire Pierre Bouldoire a fait escale mardi à l’Institut médico-éducatif/IME Les Hirondelles. L’occasion de rappeler les efforts effectués par la Ville pour accompagner ces enfants extraordinaires.

« L’éducation à Frontignan la Peyrade ne se limite pas aux écoles et aux collèges », note Pierre Bouldoire. Après avoir visité de nombreux établissements scolaires lors de cette rentrée, le maire, accompagné de Yannie Coquery, conseillère municipale, déléguée au handicap, s’est ainsi rendu mardi à l’IME Les Hirondelles.

Géré par l’UNAPEI 34*, cet institut médico-éducatif, basé dans le quartier de La Peyrade, accompagne une quarantaine d’enfants, déficients intellectuels et autistes, âgés de 6 à 18 ans. Répartis par petits groupes, dans différentes salles ou espaces extérieurs, les jeunes participent à des activités variées en fonction de leurs besoins et compétences. Ateliers cuisine, jeux, rédaction d’un journal… Des animations, adaptées à chacun. « Avec de nombreux lieux où les enfants, qui souffrent de pathologies différentes, peuvent s’isoler, précise Emmanuel Bergeat, directeur de l’institut. Et d’ajouter : « Des cours sont prodigués ici à certains enfants et d’autres peuvent partager leur temps entre l’IME et l’école ».

L’inclusion, un espoir face au manque de places dans les IME

Pour favoriser cette inclusion, la Ville incite depuis l’an dernier les personnels municipaux à suivre les formations au handicap prodiguées par l’UNAPEI 34. À ce jour 18 Atsem et 22 animateurs l’ont fait. « Les résultats sont très encourageants, savoure Emmanuel Bergeat. Le regard est plus pertinent, moins craintif. Ces compétences augmentées facilitent les liens avec l’école.»

Alain Combes, le président de l’UNAPEI 34, s’en félicite. « Face au manque de places dans les IME, notre espoir réside dans ces formules, à la carte, de temps partagés avec l’école »,  confie-t-il. Évoquant des listes d’attente aussi importantes que les effectifs accueillis dans les quatre IME gérés par l’association, il soupire : « en tant que parent et militant bénévole, ces carences sont insupportables. On n’en dort plus la nuit. Le Département et l’Agence régionale de Santé/ARS nous aident. Mais leurs moyens sont de plus en plus limités. »

Des citoyens à part entière

Dans ce contexte austère, le soutien de la Ville est d’autant plus précieux. Outre la formation de ses personnels, la commune réserve depuis deux ans à l’IME, un espace dans le parc scolaire pour créer une classe externalisée. « Nous n’attendons plus que le feu vert de l’ARS et de l’éducation nationale », détaille Alain Combes. Et de citer aussi en exemple les dix places dédiées aux personnes âgées handicapées dans la maison de retraite publique Anatole-France. Face au maire et à l’ensemble des enfants, étonnamment calmes, le président conclut : « Nous avons vraiment le sentiment d’être des citoyens à part entière. »

« Votre projet, d’une humanité bien ressentie, est extrêmement réconfortant », sourit Pierre Bouldoire. Prendre en compte la spécificité de chacun est l’essence même de notre projet municipal. Nous sommes très heureux que vous soyez ici. La place pour la classe externalisée vous sera réservée aussi longtemps que nécessaire. Il faut également que vous obteniez un créneau dans le futur gymnase du collège Simone-de-Beauvoir. À ce titre, vous devez demander à être intégrés au comité de pilotage». Une annonce ponctuée par un tonnerre d’applaudissements. « J’attendais ça depuis 30 ans », jubile une éducatrice.

La visite s’est terminée autour de savoureuses pizzas, que les Frontignanais peuvent acheter**. Une formule « table d’hôtes » sera aussi proposée prochainement. Accueillir et s’ouvrir sur l’extérieur… La démarche de l’IME se nourrit indéniablement du goût des autres.

*UNAPEI 34 fédère des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales du pays de Thau et du Grand Montpellier. Elle gère 28 établissements (800 salariés, 1300 prises en charge) pour un budget de 50M€.
** Plus d’infos auprès de l’IME Les Hirondelles, rue des Lierles : tél : 04 67 46 62 38

Frontignan la Peyrade – Cabinet du Maire / Direction communication