Tout s'est joué dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 septembre, à quatre voix près, l'amendement proposé par l'élu LREM François-Michel Lambert, proposant d'inscrire dans la loi l'interdiction du glyphosate d'ici 2021 a été rejeté.
Au terme d’un long débat, en partie nocturne, et en nouvelle lecture du projet de loi agriculture et alimentation, les députés ont a nouveau rejeté à une courte majorité l’ensemble des amendements visant à sanctuariser l’engagement présidentiel d’interdire la sub...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .