Le courrier envoyé par un citoyen nîmois, Jean-Marc Philibert à Monsieur  le Préfet, et à Monsieur le président de Nîmes Métropole,

Je vous sollicite au sujet de l’enquête publique concernant la ligne T2 du Tram’bus Diagonal qui va se dérouler dans cette période estivale : entre le 11 juillet et le 10 août.

Je vous questionne d’abord sur la pertinence d’avoir planifié cette enquête publique dans cette période particulière?  Comme tous les Français, les habitants de Nîmes sont en été, en vacances et souvent hors de la commune, pour une grande partie.

Le transport en commun structure le territoire Nîmois, et ne pas donner la possibilité donnée aux citoyens de s’exprimer sur une période estivale est pour moi une erreur, voire éventuellement une parodie de démocratie. Les enquêtes publiques sont des outils de concertation qui ne doivent pas être détournés de leurs objectifs principaux: participation citoyenne, et donner un maximum d’informations à l’ensemble des populations concernées sur le chantier qui en fait l’objet.

Je sais votre préoccupation du respect des législations en vigueur et principalement du Code de l’environnement. Il faut donc également prendre la mesure citoyenne et sa participation. Pour ces raisons, je vous demande à travers cette lettre ouverte de promulguer un allongement d’un mois minimum sur le lancement de cette enquête publique. Nous devons également avoir la possibilité dans cette période supplémentaire de consulter le dossier et de rencontrer les commissaires enquêteurs. J’invite également par cette prise de parole publique, l’ensemble des habitants de Nîmes Métropole afin de vous solliciter pour cette nouvelle datation temporelle de la concertation citoyenne.

Je vous remercie d’un accueil éventuellement  favorable à cette demande, dans l’intérêt des citoyens et de la démocratie

Jean-Marc Philibert (Citoyen Nîmois)