Dimanche 24 juin à 12h 30, Tieri Briet a enlevé ses chaines et arrêté sa grève de la faim au 14e jour.

Le défilé dans la ville avec la chorale « Le Cri du cœur » a été l’occasion d’afficher sur les murs des paroles de retenus, des poèmes et les revendications immédiates du mouvement qui continue.
Les visites des retenus se poursuivent intensément. Une permanence hebdomadaire se tiendra devant le CRA avec production d’affiches.

La pression sur la ville pour qu’elle devienne terre d’accueil se maintient.

Cette action forte et très soutenue de Tieri Briet a fait largement connaitre l’existence de ce centre de rétention administrative dans la ville. L’intensification des visites, qui ont concerné tous les retenus, a permis de dévoiler les traitements indignes qui s’y déroulent sur des personnes qui ont vécu des histoires si lourdes auparavant et que l’on doit accueillir.
enleve chaine Tieri Briet