Cinq lycéens nîmois ont été mis en garde à vue, dans le cadre d’une enquête sur "l'intrusion dans un lycée le 7 juin, lors de manifestations contre la réforme "Parcoursup". Relâchés à 13h15.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :