Brigitte Bardot et Rémi Gaillard dénoncent des maltraitances dans un abattoir d’Alès

Les images datent de février 2018, on y voit, des bovins mal étourdis reprendre conscience et se débattre sur la chaîne de découpe, un veau vomir le lait de sa mère au moment d’être tué et d’autres horreurs.

Cette « alliance » inattendue a un double objectif  : « montrer que rien ne change derrière les murs des abattoirs et interpeller les politiques au moment où le Projet de loi « agricole » du gouvernement est en séance publique à l’Assemblée Nationale du 22 au 25 mai 2018. Dans leur appel, Brigitte Bardot et Rémi Gaillard demandent notamment : – La mise en place des caméras dans les abattoirs – L’étourdissement préalable de tous les animaux 85 % des Français sont favorables à la vidéosurveillance dans les abattoirs ! »