A l’appel de l’association France Palestine Solidarité, nommée sur le Net BDS (Boycott des Investissements / Sanctions), une centaine de personnes se sont réunies en fin de matinée samedi pour protester contre la répression inhumaine qu’Israël a exercée sur la bande de Gaza et pour réaffirmer soutien et solidarité au peuple palestinien.

Ce rassemblement a eu lieu en fin de matinée dans le quartier Pissevin, zone périphérique au centre-ville de Nîmes. Dans ce grand ensemble d’HLM, vivent de nombreuses familles d’immigrés et de Français d’origine arabe. Certains et notamment des femmes sont venus rejoindre le rassemblement.

Outre les militants du comité Palestine, Ensemble, le NPA, le PG et France Insoumise étaient présents. Mais la plus forte mobilisation a été celle du Parti Communiste. Il est vrai que parmi les premiers intervenants figurait , surprise, le secrétaire national, du PCF, Pierre Laurent. Ce dernier a rappelé à juste raison qu’en décembre 2014, les deux chambres législatives, l’Assemblée nationale et le Sénat avaient voté (à une large majorité à l’Assemblée nationale, et de justesse au Sénat) une résolution demandant la reconnaissance par la France de l’État de Palestine  et « une reprise sans délai » des négociations israélo-palestiniennes.

Comme le soulignait Pierre Laurent « aucun des deux gouvernements qui se sont succédé depuis, ne se sont aucunement saisis de cette résolution parlementaire ».