Pourquoi une manifestation le 5 mai ? Explications avec François Ruffin

Le 5 mai est une date riche de sens, entre l’ouverture des États généraux à Versailles, qui marqua le début de la Révolution française et le bicentenaire de la naissance de Karl Marx, le rassemblement ne pouvait pas mieux tomber.

VOIR AUSSI : Ruffin envoie du lourd : « faire la fête à Macron »

Annonce - Pub - Advertisement

Explications de François Ruffin, député de la Somme et initiateur de la « Fête à Macron » :

(images : Jamila Parker)

Cette manifestation initiée par François Ruffin, est une manifestation pour faire « la fête à Macron » et une « manifestation pot-au-feu », à laquelle chacun est invité à se rendre avec « ses propres revendications, ses colères, mais aussi ses espoirs », selon le député de la Somme. Elle est organisée ce samedi 5 mai à midi, à Paris et plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues.

En parallèle, un imposant dispositif policier a été prévu, avec selon Michel Delpuech, préfet de police de Paris : « environ 2.000 policiers et gendarmes seront mobilisés ». Pour le préfet : « il y a tout lieu de penser que des individus animés par le seul désir de commettre des violences et de s’en prendre aux forces de l’ordre, tenteront de nouveau de s’intégrer dans la manifestation afin de constituer un black bloc ». Le 23 septembre dernier, lors de manifestation contre le « coup d’État social », juste avant le discours de Jean-Luc Mélenchon, des tensions ont éclaté entre le service d’ordre de la France insoumise et un groupe de militants « Black blocs » qui s’étaient invités devant le cortège officiel.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’un mois de luttes, deux autres jours de manifestations étant prévus le 22, avec une grève nationale des fonctionnaires et le 26 mai prochain, « pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité ».

Annonce - Pub - Advertisement