Mais pourquoi donc une conférence de presse du Conseil départemental de Solidaires 34 ?

Les faits remontent à la manifestation du 14 avril dernier à Montpellier. Après que le cortège ait quitté les Jardins du Peyrou en direction la gare SNCF Saint-Roch, des affrontements avaient débuté entre groupes « d’anars » et CRS. Le secrétaire du Conseil départemental de Solidaires 34, José Luis Torrès et la députée de l’Hérault (France insoumise) Muriel Ressiguier étaient alors intervenus, auprès des forces de l’ordre pour calmer la situation. Efforts louables, mais vains. Une partie du cortège infiltré par des blacks blocs ayant pu passer par le Boulevard Henri IV.

VOIR AUSSI : Manifestation à Montpellier : retour au calme après des affrontements entre « anars » et CRS

Que reproche-t-on au syndicaliste ?

Lors du passage de près de 200 manifestants cagoulés et violents,

Pour lire la suite, vous devez être abonné.

Inscrivez-vous dès maintenant !