[Communiqué de presse] Jour J pour #DUODAY : Une journée de travail en duo avec une personne handicapée

Sous l’impulsion de Mme Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes Handicapées, la 3ème opération #DUODAY a lieu ce Jeudi 26 avril 2018. Le principe est simple : c’est un jour pour partager son quotidien professionnel avec une personne en situation de handicap. Avec l’appui de l’ARS Occitanie et de nombreux partenaires régionaux, près de 150 employeurs ont répondu présents dans toute la région.

Ce jeudi 26 avril, des entreprises, associations, administrations ou collectivités accueillent une personne handicapée en duo avec un salarié volontaire, à la manière d’une journée de stage. Le but est de participer activement aux tâches habituelles du collaborateur et/ou observer son travail.

L’Agence régionale de santé et ses partenaires régionaux (DIRRECTE, AGEFIPH, FIPH, Rectorat…) se sont associés pour mobiliser le plus de participants à cette journée nationale #DUODAY. En Occitanie, près de 150 employeurs ont répondu présents dans des collectivités, des associations ou des institutions du secteur public mais aussi dans des entreprises et des services. L’ARS Occitanie accueille pour sa part 5 stagiaires au sein de ses équipes.

Des enjeux enrichissants pour les personnes en situation de handicap et pour les employeurs

L’intérêt pour les personnes handicapées est de découvrir un métier, préciser un projet professionnel voire amorcer un parcours d’insertion. En participant à cette journée, les personnes porteuses d’un handicap font valoir leurs compétences, leurs capacités et leurs talents.

Pour les entreprises, administrations ou associations, cette journée est l’occasion de s’ouvrir à la différence, à la diversité tout en faisant partager une passion, un métier, des idées. L’objectif de sensibiliser les entreprises au handicap mais aussi de favoriser leurs échanges avec des personnes en situation de handicap et des professionnels de l’insertion.

L’édition Duoday 2018 veut faire bouger la société en changeant le regard sur le handicap. Ces rencontres permettent à chacun de mieux s’apprécier, de créer des vocations, des amitiés mais aussi de faire naître des opportunités de collaborations futures, car l’emploi est un des vecteurs de l’inclusion.