Montpellier-web-commercants
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Samedi 14 avril à Montpellier j’ai participé, dans le cadre de la convergence des luttes, à une manifestation à l’initiative des étudiants en lutte contre la sélection prévue par la loi Vidal, à qui se sont joints des collectifs, des syndicats et des organisations politiques.

Beaucoup de parents étaient présents parmi les manifestants. Le cortège a démarré du Peyrou et sans qu’il n’y ait eu d’incident a très vite été bloqué par les forces de l’ordre.
Le dispositif disproportionné des forces de l’ordre était incompréhensible.

Avec un syndicaliste, nous sommes allés parler avec les forces de l’ordre pour que la manifestation puisse se dérouler comme prévue ou par un autre itinéraire. Nous avons reçu une réponse négative.

Une partie des manifestants s’est alors dispersée, une autre s’est engagée vers l’écusson en passant par l’arc de triomphe. Et là curieusement ils ont pu passer sans être stoppés par les forces de l’ordre. Or la configuration des lieux est propice aux dérapages. La situation a dégénéré et des dégradations ont eu lieu.

Je condamne bien évidemment ces actes violents. La violence d’où qu’elle vienne, n’a jamais été une réponse, c’est toujours un échec et une impasse.

J’appelle à la convergence des luttes sans violence et avec détermination. Face à la violence sociale qui découle des lois du gouvernement qui frappent toute la société, des jeunes aux retraités, faire entrave au droit à manifester n’est pas de nature à redonner confiance en la démocratie et n’est pas une réponse adéquate à l’inquiétude des gens et aux luttes sociales.

Muriel Ressiguier
Députée de la seconde circonscription de l’Hérault

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Reconfinement, jolie communication politique et crise sanitaire

Le gouvernement n’écarte pas l’hypothèse d’un troisième confinement. Celui-ci pourrait être mis en place fin janvier, début février. Après deux confinements et un couvre-feu national instauré entre 18 heures et...

Montpellier. Laïcité, Audrey Marc : « notre inquiétude, c’est l’importation de conflits extérieurs à l’école, dans l’école »

Hérault. Des enseignants signent une tribune pour dénoncer l’organisation de débats politiques dans les établissements scolaires. Devant un possible nouveau débat, et un nouveau déplacement prochainement du personnel politique en...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.