Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Samedi 14 avril à Montpellier j’ai participé, dans le cadre de la convergence des luttes, à une manifestation à l’initiative des étudiants en lutte contre la sélection prévue par la loi Vidal, à qui se sont joints des collectifs, des syndicats et des organisations politiques.

Beaucoup de parents étaient présents parmi les manifestants. Le cortège a démarré du Peyrou et sans qu’il n’y ait eu d’incident a très vite été bloqué par les forces de l’ordre.
Le dispositif disproportionné des forces de l’ordre était incompréhensible.

Avec un syndicaliste, nous sommes allés parler avec les forces de l’ordre pour que la manifestation puisse se dérouler comme prévue ou par un autre itinéraire. Nous avons reçu une réponse négative.

Une partie des manifestants s’est alors dispersée, une autre s’est engagée vers l’écusson en passant par l’arc de triomphe. Et là curieusement ils ont pu passer sans être stoppés par les forces de l’ordre. Or la configuration des lieux est propice aux dérapages. La situation a dégénéré et des dégradations ont eu lieu.

Je condamne bien évidemment ces actes violents. La violence d’où qu’elle vienne, n’a jamais été une réponse, c’est toujours un échec et une impasse.

J’appelle à la convergence des luttes sans violence et avec détermination. Face à la violence sociale qui découle des lois du gouvernement qui frappent toute la société, des jeunes aux retraités, faire entrave au droit à manifester n’est pas de nature à redonner confiance en la démocratie et n’est pas une réponse adéquate à l’inquiétude des gens et aux luttes sociales.

Muriel Ressiguier
Députée de la seconde circonscription de l’Hérault

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Marsillargues : Avec l’Hôtel de Ville qui rouvre, « c’est le cœur du village qui reprend des couleurs »

[VIDEO] Fermé depuis près d’un an, l’Hôtel de Ville va bientôt rouvrir à Marsillargues Et Florian Tempier, premier adjoint de la Ville ne cache pas que la réouverture prochaine est...

Occitanie : Moins d’un artisan sur dix est allé voter

Moins d’un artisan sur dix est allé voter. Après la réunion de la commission d’organisation des élections des membres de la chambre de métiers et de l’artisanat de la région...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES