Première assemblée représentative de La France insoumise :  « apprendre à parler pour tous […] cette assemblée est une assemblée sans enjeu de pouvoir ». Produite par une nécessité de mandat pour engager des actions et se déterminer par l’action, une philosophie chère à Jean-Luc Mélenchon, ce « parlement » LFI s’est réuni dans un contexte particulier.

Entre tempête et fête, Emmanuel Macron se retrouve au coeur d’un grondement social qui s’amplifie, l’appel au 13h de Pernaut jeudi prochain semble presque désuet, tout en étant urgent pour gagner une guerre d’influence, car si l’on en croit Jean-Luc Mélenchon : « la France en tempête vient de produire, est en train de produire d’ores et déjà, un mai 68 perlé… »



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :