Montpellier-web-commercants
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Lunel entre Montpellier et Nîmes a vu naître une filière jihadiste qui a permis à une vingtaine de jeunes de partir en Syrie. Aujourd’hui commence le procès de cinq hommes, devant la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Janvier 2015 cinq hommes avaient été interpellés.  Dans ce groupe, Adil Barki et Ali Abdoumi sont accusés d’être allés en Syrie. Quant à Hamza Mosli, il est soupçonné d’avoir joué un rôle de passeur avec la Syrie. Puis accusation d’incitations au djihad, pour Saad B et Jawad S qui comparaissent libres, sous contrôle judiciaire.

Entre 2013 et 2014, une vingtaine de jeunes Lunellois étaient partis pour le jihad. À l’échelle de la population de cette petite ville, ces départs disproportionnés sont caractérisés comme les plus importants du territoire national. Ces jeunes, des amis de toujours fréquentaient la mosquée de la ville, et participaient à des réunions sur la « religion ». Quinze font encore l’objet de mandats d’arrêt, huit sont présumés morts en Syrie.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier Collège Rimbaud 9 décembre 2020 (©CDS)

Montpellier. Laïcité, Audrey Marc : « notre inquiétude, c’est l’importation de conflits extérieurs à l’école, dans l’école »

Hérault. Des enseignants signent une tribune pour dénoncer l’organisation de débats politiques dans les établissements scolaires. Devant un possible nouveau débat, et un nouveau déplacement prochainement du personnel politique en...

Covid-19 : 96 615 personnes vaccinées en Occitanie

Au  22 janvier 2021, il y avait au total, en Occitanie, 1621 hospitalisations en cours (+109) dont 171 en réanimation (+14) et 2430 décès à l’hôpital (+47 en 3j). Depuis...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.